WebDoc IEP - Sign@l - Musées et mémoriaux comme mécanismes de réparation symbolique. Débats sur l'institutionnalisation de la mémoire en Colombie

Contenu de l'article

Titre

Musées et mémoriaux comme mécanismes de réparation symbolique. Débats sur l'institutionnalisation de la mémoire en Colombie

Auteur Ana Guglielmucci
Mir@bel Revue Problèmes d'Amérique Latine
Numéro no 104, printemps 2017 Réparations aux victimes de violences politiques : avancées et ambivalences
Rubrique/Thématique
Dossier : Réparations aux victimes de violences politiques : avancées et ambivalences
Page 13-29
Mots-clés (géographie)Colombie
Mots-clés (matière)commémoration conflit armé droits de l'homme histoire justice loi mémoire monument historique musée système de valeurs victime violence
Résumé Dans cet article, j'analyse certains débats sociaux et politiques au sujet de la construction des musées et des monuments relatifs au conflit armé interne en Colombie. Pour ce faire, je me concentre sur les polémiques liées à la construction du Musée national de la mémoire (MNM), coordonné par le Centre national de la mémoire historique (CNMH), et du Parc musée des forces armées. L'analyse de ces cas permet de montrer comment sont construits et présentés des récits sur la violence politique qui problématisent les représentations sociales de l'État-nation et de ses institutions. En outre, ces observations posent un certain nombre de questions au sujet de la réception de ces initiatives commémoratives, en particulier auprès des victimes des phénomènes de violence en question. Enfin, ces polémiques montrent l'importance de ces espaces de mémoire comme formes de réparation symbolique pour les victimes et pour la promotion de valeurs morales centrées sur la doctrine des droits de l'homme.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Museums and memorials as mechanisms of symbolic reparation: debates on the institutionalization of memory in ColombiaThis article analyzes some of the social and political debates about building museums and memorials aimed at representing the armed conflict in Colombia. Specifically, I address the discussions related to the construction of the National Museum of Memory (MNM), coordinated by the National Center of Historical Memory (CNMH) and the construction of the Museum Park, promoted by the Colombian Military Forces. The analysis of these two cases reveals how narratives about political violence are constructed, problematizing the social representations of the nation-state and its institutions. These observations open a number of questions about how victims of the Colombian armed conflict appropriate these commemorative initiatives. Finally, discussions on the representations of political violence show the importance given to these memory spaces as forms of symbolic reparation for the victims and for the promotion of moral values centered on the doctrine of human rights.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=PAL_104_0013 (accès réservé)