WebDoc IEP - Sign@l - La contribution des enseignants du secondaire à l'enseignement supérieur en France : Effectifs, affectations, carrières (1984-2014)

Contenu de l'article

Titre

La contribution des enseignants du secondaire à l'enseignement supérieur en France : Effectifs, affectations, carrières (1984-2014)

Auteur Pierre-Michel Menger, Colin Marchika, Simon Paye, Yann Renisio, Pablo Zamith
Mir@bel Revue Revue Française de Sociologie
Numéro vol. 58, no 4, 2017
Rubrique/Thématique
Varia
Page 643-677
Annexes Graphiques
Mots-clés (matière)carrière professionnelle enseignant enseignement enseignement secondaire enseignement supérieur recherche recrutement université
Mots-clés (géographie)France
Résumé La relation de complémentarité fonctionnelle entre les tâches d'enseignement et de recherche dans le travail académique varie beaucoup selon les pays. Les travaux sur le cas français suggèrent que l'organisation des corps d'enseignants-chercheurs et le système des carrières académiques n'ont pas connu d'évolution profonde depuis trois décennies. En analysant la composition des corps universitaires français et les séquences de leurs carrières, nous mettons en évidence le développement d'une catégorie de personnels trop négligée par la littérature : les enseignants du secondaire affectés dans le supérieur, qui composent un cinquième des effectifs titulaires universitaires. L'affectation de ces personnels exclusivement enseignants obéit à trois logiques distinctes : le soutien à l'enseignement dans les filières et les institutions à fort investissement pédagogique ; l'apport en personnel à des filières nouvelles ; la sélection probatoire pour l'accès à des postes d'enseignant-chercheur. Ces trois usages de l'affectation interviennent à des degrés variables dans les différentes filières disciplinaires et institutionnelles de l'enseignement supérieur français, selon que l'enseignement y est complémentaire ou exclusif de l'activité de recherche.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The contribution of secondary school teachers to higher education in France Workforce size, assignments, careers (1984-2014) The relationship of functional complementarity between teaching and research tasks in academic work varies greatly across countries. Work on the French case suggests that the organization of the categories of teaching and research staff and the system of academic careers has not changed dramatically in the last three decades. By analyzing the composition of the different groups of French academic personnel and the stages of their careers, we highlight the development of a category of staff neglected by the literature: those with secondary school teacher qualifications assigned to higher education, which make up a fifth of the university workforce. The assignment of staff with teaching-only status follows three distinct logics: to provide support for teaching in the fields and institutions with high educational investment; to supply personnel to new fields; and as part of the process of probationary selection for acceeding “teaching and research” positions. These three uses of assignment occur to varying extents in the various disciplinary and institutional fields of French higher education, depending on whether teaching is complementary to or exclusive of research work.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RFS_584_0643 (accès réservé)