Sign@l - Quand les mobilisations citoyennes transforment la précordillère des Andes : le cas d'une association de riverains à Santiago du Chili

Contenu de l'article

Titre

Quand les mobilisations citoyennes transforment la précordillère des Andes : le cas d'une association de riverains à Santiago du Chili

Auteur Consuelo Biskupovic, Caroline Stamm
Mir@bel Revue Revue de Géographie Alpine
Numéro vol. 104, no 2, 2016 Montagnes et conflictualité : le conflit, facteur d'adaptations et d'innovations territoriales
Résumé La précordillère, ou piémont andin, dans la région de Santiago, est dans sa grande majorité propriété privée. Les différents propriétaires, riverains, autorités et usagers de cet espace entrent en conflit lorsqu'il s'agit de discuter et penser la gestion de celui-ci. A partir de l'exemple de la commune de La Florida, cet article analyse dans quelle mesure les conflits dans la précordillère vont au-delà de simples conflits d'usage de l'espace et cherchent à créer une relation nouvelle avec la « montagne » et de nouveaux modes de gestion de ce(s) territoire(s). Alliant ethnographie et géographie, il revient sur le rôle que jouent les particularités du territoire de la précordillère dans les revendications collectives des habitants engagés dans sa protection et préservation. Dans ce contexte, nous discutons des conflits comme créateurs et amplificateurs de territorialité, ainsi que processus de territorialisation (à la fois concrète et abstraite) et d'innovation. La mise en place d'un parc communautaire, ni privé, ni public, souligne les nouvelles solutions innovantes qui peuvent émerger de ces mobilisations citoyennes.
Source : Editeur (via Revues.org)
Résumé anglais The Andean foothills found on the outskirts of Santiago are mainly private property. The management of this area has been an issue of conflict between residents and developers. Using the example of the municipality of La Florida, this article focuses on how conflict over the Andean foothills goes beyond simple land-use issues to create a new relationship with the “mountain” and new forms of land management. Combining ethnography and geography, this text highlights the role of the Andean foothills' peculiar characteristics in the collective demands of citizens committed to their protection and conservation. It also discusses the role of conflict in creating and amplifying territoriality and as a process of (concrete as well as abstract) territorialisation and innovation in itself. The development of a community park that is neither private nor public highlights how innovative solutions can emerge from these citizen mobilisations.
Source : Editeur (via Revues.org)
Article en ligne http://journals.openedition.org/rga/3204