Sign@l - Les présidents de la Ve République : jacobins ou girondins ?

Contenu de l'article

Titre

Les présidents de la Ve République : jacobins ou girondins ?

Auteur Wanda Mastor
Mir@bel Revue Pouvoirs
Numéro no 166, 2018/3 La Ve République. Nouveaux regards
Page 81-96
Mots-clés (anthropo)Chirac (Jacques) De Gaulle (Charles) Giscard d'Estaing (Valéry) Hollande (François) Macron (Emmanuel) Mitterrand (François) Pompidou (Georges) Rocard (Michel) Sarkozy (Nicolas)
Mots-clés (matière)Cinquième République décentralisation histoire pouvoirs présidentiels président
Mots-clés (géographie)France
Résumé Peut-être plus qu'aucune autre, la question de la décentralisation est hautement politique, et les pouvoirs accordés aux territoires ont fluctué au gré des alternances politiques, parfois dans des proportions radicales. D'un caractère « indivisible » jusqu'à la prochaine et probable indépendance de la Nouvelle-Calédonie, en passant par la constitutionnalisation de son organisation « décentralisée », la Ve République peut aussi se raconter à travers le récit du rapport entre le centre et les territoires. La séculaire opposition entre jacobins et girondins, même éloignée de son sens révolutionnaire, semble persister. L'approche chronologique de ce grand récit permet d'y positionner nos huit présidents et de mieux comprendre le « pacte girondin » qui devrait trouver une traduction dans la prochaine révision constitutionnelle.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais More than any other, the question of decentralization is quintessentially political, and the competences granted to the regions have varied, sometimes significantly, according to which party was in power. Declared “indivisible”, until the upcoming and probable independence of New Caledonia and without forgetting the constitutionalizing of its “decentralized” organization, the Fifth Republic can also be described through the history of the relationship between the centre and the regions. The centuries-old opposition between Jacobins and Girondists, even deprived of its revolutionary meaning, seems to have survived. A chronological approach to this great narrative allows us to see where each of the eight presidents have stood and to understand more clearly the “Girondist pact” which should be reflected in the next constitutional revision.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=POUV_166_0081 (accès réservé)