Sign@l - Avorter et accoucher autrement

Contenu de l'article

Titre

Avorter et accoucher autrement

Auteur Mathieu Azcué, Marie Mathieu
Mir@bel Revue Recherches Sociologiques et Anthropologiques
Numéro vol. 48, no 2, 2017 Le travail procréatif
Rubrique/Thématique
Dossier
Page 95-116
Résumé Cet article est issu de la réunion inédite de deux corpus d'entretiens menés avec des femmes ayant accouché en France ou ayant avorté au Québec au sein d'ins­titutions valorisant une prise en charge “alternative” de ces différents temps des trajectoires procréatives, ainsi qu'avec des professionnel·le·s travaillant en ces lieux. La mise en commun de ces terrains de recherche nous a permis de révéler des continuités et des discordances dans la définition et la mise en pratique de l' “alternativité”, notamment de la démédicalisation appliquée à deux épisodes ordinaires de la vie des femmes : l'arrêt de grossesse et l'enfantement. En effet, les praticien·ne·s travaillant au sein de ces espaces de “résistance”, tout en portant une même contestation de l'injonction à l'encadrement thérapeutique du travail procréatif – plus spécifiquement du processus physiologique de la grossesse et de deux de ses issues possibles –, sont amené·e·s à participer à une construction différenciée de ces actes et à pérenniser selon des modalités originales l'opposition traditionnelle entre enfantement et arrêt volontaire de grossesse.
Source : Editeur (via Revues.org)
Résumé anglais This article results from the unprecedented meeting of two corpora of interviews car- ried out with women having given birth in France or having aborted in Québec in in- stitutions fostering an “alternative” care during these various times of reproductive tra- jectories, as well as with professionals working in those institutions. Pooling these re- search resources has enabled us to reveal continuities and discordances in the defini- tion and practical application of “alternativity”, notably regarding the demedicalisation applied to two ordinary episodes in the women's lives : the termination of pregnancy and childbirth. Indeed, the practitioners working within these spaces of “resistance”, while sharing the same dispute as to the injunction to therapeutic accompaniment of procreative work – more specifically of the physiological process of pregnancy and two of its possible outcomes –, are led to participate in a differentiated construction of these acts and, by means of original methods, to perpetuate the traditional opposition between childbirth and voluntary termination of pregnancy.
Source : Editeur (via Revues.org)
Article en ligne http://journals.openedition.org/rsa/2048