Sign@l - Avocat un jour, avocat toujours ?

Contenu de l'article

Titre

Avocat un jour, avocat toujours ?

Auteur Claire Dupuis-Surpas, Olivier Cléach
Mir@bel Revue Recherches Sociologiques et Anthropologiques
Numéro vol. 48, no 2, 2017 Le travail procréatif
Rubrique/Thématique
Articles isolés
Page 165-183
Résumé Les auteurs s'intéressent à des bifurcations dans une profession établie : les avocats. À travers une en­quête sociologique qualitative et la mise en exergue des éléments caractéristiques de ce métier, l'article montre que les changements de parcours professionnel qui pourraient apparaître comme singuliers, sui­vent en fait un processus social en trois grandes étapes : un renoncement à la profession et à ses attri­buts, une phase de transition, de recherche, d'interrogation, de construction de sens… et enfin, une étape d'investissement, d'engagement dans un nouveau métier. Plus particulièrement, dans cette dynamique de mobilité professionnelle, les auteurs portent leur attention sur le processus de prise de décision abou­tissant à un passage à l'acte (changement de métier), dans un contexte donné. En mobilisant les princi­paux travaux sur la question, cet article apporte des connaissances sur les implications sociologiques de l'expression triviale “il a sauté le pas !” et permet d'entrevoir certaines transformations actuelles à l'œu­vre dans les mondes du travail. Il explique pourquoi des personnes décident, à un moment donné de leur parcours professionnel, de quitter une profession établie bénéficiant d'un certain prestige social, de se reconvertir dans un champ social différent, au risque de connaître, dans un contexte d'emploi peu favo­rable, un déclassement social.
Source : Editeur (via Revues.org)
Résumé anglais The authors are interested in bifurcations in an established profession : lawyers. Through a qualitative sociological investigation and in highlighting the elements char- acteristic of this profession, the article shows that changes in professional paths which might seem singular, in fact follow a social process involving three major stages : a re- nunciation of the profession and its attributes, a transition phase, of research, question- ing and a construction of meaning… and finally, a stage of investment, of engagement in a new profession. More particularly, in this dynamic of professional mobility, the authors turn their attention to the decision-making process leading to a passage to act (a change of profession), in a given context. In availing themselves of principal works on the question, this article increases our knowledge of the sociological implications of the commonplace expression “he took the leap !” and provides us a glimpse of cer- tain present-day transformations at work in the worlds of work. It explains why at a gi- ven time along their professional paths, people decide to leave an established profes- sion benefiting from a certain social prestige to reconvert themselves in a different so- cial field, with the risk of experiencing a social downgrading in an unfavourable em-ployment context.
Source : Editeur (via Revues.org)
Article en ligne http://journals.openedition.org/rsa/2181