Sign@l - Une année électorale sur fond de croissance durable

Contenu de l'article

Titre

Une année électorale sur fond de croissance durable

Auteur Kahn Michèle
Mir@bel Revue Le Courrier des Pays de l'Est
Numéro no 1065, janvier-février 2008 La Russie et les autres pays de la CEI en 2007
Rubrique/Thématique
Arménie 2007
Page 78-91
Annexes Tableaux
Mots-clés (géographie)Arménie Haut Karabakh
Mots-clés (matière)assemblée nationale budget croissance économique indicateurs économiques monnaie relations diplomatiques situation économique
Résumé Le 12 mai 2007 ont eu lieu les élections législatives qui ont donné une large victoire au Parti républicain du président Kotcharian et déçu en partie les espoirs du jeune parti Arménie prospère, qui est entré cependant au gouvernement. L'opposition parlementaire est, pour sa part, réduite à la portion congrue. Ce scrutin était considéré comme une répétition générale de l'élection présidentielle qui a eu lieu le 19 février 2008 et dont la contestation dans la rue, violemment réprimée, a conduit le pouvoir à instaurer l'état d'urgence. En politique étrangère, l'Arménie s'efforce de maintenir la balance entre la Russie et l'Occident. Toujours handicapée par le blocus imposé par la Turquie et l'Azerbaïdjan, elle a noué avec l'Iran des relations qui constituent pour elle un appel d'air, les pourparlers appelés à apporter une solution au conflit du Haut-Karabakh étant au point mort. Elle a enregistré pour la sixième année consécutive une croissance à deux chiffres, tirée par le BTP et les services, du fait de l'augmentation du pouvoir d'achat. L'industrie extractive et la métallurgie sont également en progression et on a assisté à la renaissance du secteur énergétique dont la prise de contrôle par des sociétés russes est totale. La Russie est également le premier partenaire commercial d'Erevan, suivie de l'Allemagne. La situation des finances publiques est restée stable, mais le principal problème demeure la corruption, alors que les inégalités sociales continuent à se creuser.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Armenia An Election Year Marked by Sustainable Growth The May 12,2007 legislative elections gave a wide victory to the Republican Party of president Kocharian, partly dashing the hopes of the young Prosperous Armenia party, which did, however, enter the government, while the parliamentary opposition was reduced to near insignificance. They were viewed as a general rehearsal for the February 19, 2008 presidential election, followed by violently repressed street protests which led to the declaration of a state of emergency. In terms of foreign policy, Armenia is endeavoring to maintain a balance between Russia and the West. Still hindered by the blockade imposed by Turkey and Azerbaijan, she has developed relations with Iran, a breath of fresh air as talks aimed at finding a solution to the Nagorno-Karabakh conflict are now at a standstill. Armenia has recorded its sixth consecutive year of double digit growth from the construction and services sector due to an increase in purchasing power. Mining and metallurgy are also in progression and there has been a recovery in the energy sector which has been completely taken over by Russian firms. Russia is also Yerevan's leading business partner, followed by Germany. Public finances remain stable, although corruption is still the main issue, and social inequalities continue to deepen.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=CPE_077_0078