Sign@l - Sud-Caucase. Diversités et complémentarités des campagnes

Contenu de l'article

Titre

Sud-Caucase. Diversités et complémentarités des campagnes

Auteur Ardillier-Carras Françoise
Mir@bel Revue Le Courrier des Pays de l'Est
Numéro no 1034, avril 2003 Agricultures à l'Est
Page 15-27
Annexes Cartes, Tableaux
Mots-clés (matière)agriculture élevage exploitation agricole privatisation production agricole propriété foncière viticulture
Mots-clés (géographie)Arménie Azerbaïdjan Caucase Géorgie
Résumé Les trois pays du Sud-Caucase ont été particulièrement frappés dans leur économie agricole au lendemain de la disparition de l'URSS, avec une forte chute de la production et du cheptel. Ils bénéficiaient en effet de l'exclusivité sur le marché soviétique pour des produits «méridionaux» de qualité, désormais face à la concurrence internationale. En outre, dans un contexte de déstabilisation politique, la tâche de nourrir la population devenait vitale et la place relative de l'agriculture s'est considérablement développée, en quelque sorte «par défaut», au détriment d'autres secteurs de l'économie. La mise en oeuvre de la privatisation, à des rythmes variés selon les pays − très rapides en Arménie, plus lents en Géorgie et surtout en Azerbaïdjan − a entraîné des déséquilibres supplémentaires en raison de la trop petite taille des exploitations. Sur le plan des spécialisations agricoles, les trois pays forment un tout et s'ils parvenaient à résoudre leurs problèmes politiques, ils pourraient présenter un front commun sur les marchés extérieurs. Leurs atouts résident dans des productions de qualité − fruits, légumes, vin, thé, tabac − dont le développement est soutenu par les institutions financières internationales et le programme Tacis de l'Union européenne. Le label de qualité est un concept nouveau pour des agriculteurs encore habitués à raisonner en termes de quantité, mais on voit d'ores et déjà apparaître certains produits pouvant y prétendre. Les industries de transformation sont un autre pivot de la renaissance, à condition de rénover l'outil de production, de recréer des réseaux de distribution et de conquérir des marchés.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais South Caucasus Diversities and Similarities in the Countryside
The agricultural economy of the three countries of the South Caucasus was especially affected by the fall of the USSR, marked by a sharp decline in production and cattle raising. They had benefited from their exclusive position in the Soviet market for quality “southern” products and are now confronting international competition. Moreover, political destabililization has confronted them with the vital task of feeding their populations and importance of agriculture to the economy has developed considerably, by default as it were, to the detriment of other economic sectors. Privatization which has proceeded at different speeds depending on the country − very rapidly in Armenia, more slowly in Georgia and even more so in Azerbaijan − has resulted in additional imbalances as farms remain quite small. The three countries together could provide a complete range of agricultural specialities if they could present a unified face to outside markets. Their advantages lie in their quality produce, fruits, vegetables, wine, tea, and tobacco, which are being developed with aid from international financial institutions and the European Union's Tacis program. The label of quality is a new concept for farmers in the habit of reasoning in terms of quantity, but “quality” products are already beginning to appear. Processing industries are playing a key role in this renaissance but it will be necessary to renovate production equipment, recreate distribution networks and conquer markets.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=CPE_034_0015