Sign@l - Évaluation et élitisme : d'une alliance à l'autre

Contenu de l'article

Titre

Évaluation et élitisme : d'une alliance à l'autre

Auteur Isabelle Berrebi-Hoffmann
Mir@bel Revue Cahiers internationaux de sociologie
Numéro vol. 128-129, janvier-décembre 2010 Ce qu'évaluer voudrait dire
Rubrique/Thématique
I. Évaluer : théories
Page 79-90
Résumé L'article développe la thèse suivante : le phénomène évaluatif, ses instruments et ses institutions nouvellement créées (agences de notation, agences d'évaluation, hautes autorités) sont à la fois les révélateurs et les opérateurs d'une transformation des rapports entre deux institutions en crise : L'État et les professions. S'inspirant de la trilogie des pouvoirs de Freidson (2001), l'auteur suggère d'analyser l'alliance actuelle entre marché et État tandis qu'une crise et une mutation des élites traditionnelles françaises (haute fonction publique, experts d'État, élites politiques) fragilisent l'alliance entre professions et État caractéristique de la construction de l'État social à la fin du xixe siècle.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The article develops the following hypothesis: the phenomenon of evaluation, its recently created tools and institutions (credit rating agencies, assessment agencies, national authorities) both reveal and operate a transformation in the relationship between two institutions in crisis: the State and the professions. Basing my approach on Freidson's (2001) trilogy of powers, I suggest an analysis of the present alliance between the market and the State, while a crisis and change in traditional French elites (high ranking civil servants, State experts, political elites) is weakening the alliance between the professions and the State characteristic of the social State at the end of the XIXth century.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=CIS_128_0079