Sign@l - Les deux sciences politiques : En relisant Georges Burdeau

Contenu de l'article

Titre

Les deux sciences politiques : En relisant Georges Burdeau

Auteur Jean Leca
Mir@bel Revue Revue Française de Science Politique
Numéro Vol. 62, no 4, 2012
Rubrique/Thématique
Controverse
Page 637-664
Mots-clés (matière)critique droit livre philosophie politique pouvoir politique science politique sociologie politique
Résumé La relecture de Georges Burdeau permet de reconsidérer la science politique actuelle. L'auteur s'interroge sur les raisons avancées pour expliquer l'oubli de cette vision « juridiste ». Il ne pense pas que l'ascension de la sociologie politique en soit l'explication, car celle-ci est plus diverse que la vision « sociologiste » présentée à tort comme dominante. En réalité, Burdeau est le représentant d'une « science politique-I » produisant une vision totale de la Réalité politique pure de « préjugés philosophiques », vision aujourd'hui contestée par une « science politique-II » qui cherche à mettre à jour des mécanismes précis, y compris les mécanismes juridiques, ce qui conduit à la réincorporation de la philosophie dans la science politique.
Résumé anglais The two political sciences
To revisit Georges Burdeau allows us to take a fresh view of current political science. Looking for the reasons put forward to explain why Burdeau's “constitutionalist“ outlook is seemingly forgotten, the author denies that it is due to the dominance of political sociology since this sociology is much more diverse than its “sociologist“ version. Actually, Burdeau represents a “political science-I“ offering a total vision of political Reality devoid of any “philosophical prejudices“. It is questioned today by a “political Science-II“ which tries to elicit specific mechanisms, including legal mechanisms, which leads up to the re-incorporation of philosophy into political science.
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RFSP_624_0637