Sign@l - Industrialiser les médicaments ayurvédiques : les voies indiennes de l'innovation pharmaceutique

Contenu de l'article

Titre

Industrialiser les médicaments ayurvédiques : les voies indiennes de l'innovation pharmaceutique

Auteur Laurent Pordié, Jean-Paul Gaudillière
Mir@bel Revue Autrepart
Numéro no 63, 2013 Dossier : Les médicaments dans les Suds
Page 123-143
Résumé Longtemps contenue à l'Europe et aux États-Unis, l'innovation pharmaceutique tient aujourd'hui une place importante en Inde. Cet article s'intéresse aux processus d'innovation de l'industrie ayurvédique comme forme de modernité alternative au paradigme moléculaire de la recherche pharmaceutique qui domine dans les pays du Nord depuis la seconde moitié du xxe siècle. L'Inde propose d'autres voies pour l'innovation pharmaceutique en s'appuyant sur des types de savoirs pour l'essentiel étrangers au criblage pharmacologique et aux biotechnologies. L'industrie ayurvédique réinvente ses remèdes et emprunte pour cela à divers ordres de pensée médicale, à diverses techniques qui relèvent de la galénique moderne, de la biomédecine ou des traditions indiennes. Ce modèle rend compte de l'introduction d'une pharmacie indépendante dans un univers jusqu'alors médical. Il constitue par ailleurs un type de production de connaissances tout à fait novateur. Essentiellement basé sur la retro-ingénierie, il consiste à reformuler et à simplifier les compositions médicamenteuses ayurvédiques afin de créer de nouveaux médicaments « traditionnels » pour les désordres biomédicaux d'une clientèle internationale. Ce texte offre quelques perspectives pour l'étude de ces nouveaux médicaments, de la construction d'un marché d'usage mondialisé et d'une économie propriétaire émancipée du brevet pharmaceutique.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Industrializing Ayurvedic Medicine. On the Indian Path to Pharmaceutical Innovation
Long confined to Europe and the United States, pharmaceutical innovation now holds centre stage in India. This article explores innovation in the ayurvedic industry as a form of alternative modernity, which contrasts in key ways with the molecular paradigm that has dominated pharmaceutical research in the North since the mid twentieth century. India offers other ways to pharmaceutical innovation based on forms of knowledge essentially foreign to pharmaceutical screening and biotechnology. The industry reinvents its ayurvedic remedies by borrowing from various orders of medical thought and from techniques that belong to modern galenics and biomedicine as well as Indian traditions. This model represents an innovative mode of knowledge production and accounts for the introduction of an independent pharmacy in a milieu hitherto primarily medical. Essentially based on reverse engineering, this innovation regime involves the reformulation and simplification of ayurvedic preparations in order to create new “traditional” medicines for the bio-medically-defined disorders of an international clientele. This article opens prospective avenues for the study of these new drugs, the construction of a global market and of an economy of property rights emancipated from pharmaceutical patents.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=AUTR_063_0123