Sign@l - Une « illusion thérapeutique » ? Reconfigurations locales de la recherche clinique sur le VIH au Sénégal

Contenu de l'article

Titre

Une « illusion thérapeutique » ? Reconfigurations locales de la recherche clinique sur le VIH au Sénégal

Auteur Mathilde Couderc
Mir@bel Revue Autrepart
Numéro no 63, 2013 Dossier : Les médicaments dans les Suds
Page 145-159
Résumé Depuis 30 ans, les chercheurs en bioéthique s'intéressent aux frontières qui séparent la recherche thérapeutique d'une prise en charge clinique standard. Une notion majeure dans la littérature internationale à ce propos est celle de « therapeutic misconception » (« illusion thérapeutique » ou « malentendu thérapeutique » en français) qui recouvre la possibilité d'une confusion de la part des participants d'essais cliniques entre le domaine de la recherche et celui de la pratique de soins courante. L'ethnographie de trois essais thérapeutiques sur le VIH réalisés au Sénégal, associée à l'analyse de l'expérience des participants permettent d'interroger la pertinence de cette notion dans notre contexte d'étude. Si les études de cas montrent que la confusion existe, l'approche anthropologique montre qu'elle dépend surtout de facteurs structurels qui se distinguent des éléments sur lesquels s'appuient les théoriciens de ce concept ; et par là, que les propositions normatives élaborées par eux doivent considérer les contextes spécifiques où les recherches cliniques sont conduites.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais A “Therapeutic Misconception”? Local Reconfiguration of Clinical Research on HIV in Senegal
For thirty years, researchers in bioethics have been interested in the boundaries separating therapeutic research from standard clinical management. An important concept in international literature on this subject is that of “therapeutic misconception”, which covers the possibility of confusion, on the part of participants in clinical trials, between research and the practice of routine clinical care. This article examines the relevance of the concept through the ethnography of three therapeutic trials on HIV carried out in Senegal and the analysis of the experience of the participants to these trials. While there is a confusion, the anthropological approach shows that it mostly stems from structural factors differing from those the theorists of the concept draw upon; hence, their normative propositions should consider the specific contexts in which clinical research is conducted.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=AUTR_063_0145