Sign@l - Roberto Bolaño : 2666 ou les maléfices de la mondialisation

Contenu de l'article

Titre

Roberto Bolaño : 2666 ou les maléfices de la mondialisation

Auteur Nicolas Léger
Mir@bel Revue Esprit
Numéro No 12, décembre 2013 Comment faire l'histoire du monde ?
Rubrique/Thématique
Comment faire l'histoire du monde ?
Page 59
Mots-clés (matière)écrivain exil littérature modernité mondialisation société - questions sociales violence
Mots-clés (géographie)Monde
Résumé L'œuvre maîtresse – posthume et inachevée – de l'écrivain chilien Roberto Bolaño, 2666, transporte ses personnages entre l'Europe et le Mexique, créant un labyrinthe dont le cœur est la ville de Santa Teresa, lieu de cristallisation du mal, où tous les personnages convergent sans pour autant se croiser. Seul le genre protéiforme du roman permet de rendre compte de cette circulation de l'horreur, de l'Allemagne nazie au Mexique contemporain.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=ESPRI_1312_0059 (accès réservé)