Sign@l - De la vertu préventive des logatomes contre le parasitage lexico-sémantique

Contenu de l'article

Titre

De la vertu préventive des logatomes contre le parasitage lexico-sémantique

Auteur Kevin Mendousse
Mir@bel Revue Etudes anglaises
Numéro Volume 63, octobre-décembre 2010
Rubrique/Thématique
Articles
Page 451-463
Résumé Les années 60 ont vu naître la théorie taylorienne de la réminiscence lexicale du symbolisme phonétique, théorie qui remet en question la vertu préventive des logatomes — traditionnellement tenue pour acquise depuis Sapir — contre le parasitage lexico-sémantique dans les jugements perceptifs des locuteurs. Rares, pourtant, sont les linguistes à s'être interrogés sur le bien-fondé d'un tel renouvellement épistémologique. C'est ce que nous faisons ici en revenant sur cet épisode de l'histoire du symbolisme phonétique. En montrant comment l'hypothèse de la réminiscence lexicale du symbolisme phonétique ne va pas de soi, le présent article cherche à légitimer le recours expérimental aux logatomes.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The 1960s saw the emergence of the Taylorian lexical feedback theory of phonetic symbolism, a theory that calls into question the preventive value of non-words— which has traditionally been taken for granted since Sapir—in terms of lexico-semantic interferences in speakers' perceptual judgements. Few linguists, however, have investigated the soundness of this epistemological reappraisal. This paper revisits this chapter in the history of phonetic symbolism. By demonstrating that the lexical feedback theory of phonetic symbolism is not a given, I seek here to legitimatize the experimental use of non-words.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=ETAN_634_0451