Sign@l - Systèmes partisans compétitifs : Quelle divergence entre Duverger et Sartori ?

Contenu de l'article

Titre

Systèmes partisans compétitifs : Quelle divergence entre Duverger et Sartori ?

Auteur Miroslav Novák
Mir@bel Revue Revue Française de Science Politique
Numéro vol. 65, no 3, 2015
Rubrique/Thématique
Controverse
Page 451-471
Annexes Tableaux
Mots-clés (matière)alliance politique idéologie opposition politique parti politique science politique système politique vie politique
Résumé Ce texte réfute le « sens commun » selon lequel Duverger se contenterait d'une classification banale des systèmes partisans pluralistes (bipartisme-multipartisme). On montre ici, entre autres, que : 1/ dès 1951, Duverger propose une typologie plus raffinée des systèmes partisans qui ressemble à la typologie postérieure de Sartori ; 2/ à l'encontre de ce qu'affirme Hazan, la conception du « paradoxe du centre », formulée par Duverger dès 1951, est tout aussi « contre-intuitive » que la conception de Sartori ; 3/ à l'instar de Sartori, Duverger met l'accent sur le « fonctionnement » des systèmes partisans, mais Sartori a essayé de se démarquer de Duverger en assurant que son approche est profondément divergente ; 4/ il faut revoir nos schémas de l'évolution de la science politique et reconnaître l'apport fondamental de Duverger à la théorie des systèmes partisans.
Résumé anglais Competitive party systems
This text refutes the conventional wisdom that Duverger's classification of pluralistic party systems is simplistic because it recognizes only bipartism and multipartism as categories. It indicates that : 1. By 1951, Duverger had already introduced a more sophisticated typology of pluralistic party systems, one which resembled the later one by Sartori ; 2. Duverger authored the concept of the “paradox of the centre”, that is no less “counter-intuitive” compared to Sartori's concept ; 3. Like Sartori, Duverger puts emphasis on the “functioning” of party systems ; Sartori, however, dissociated himself from Duverger and tried to propagate the belief that his approach is fundamentally different from Duverger's ; 4. It is necessary to revise the simplistic understanding of the development of political science and to recognize Duverger's contribution to the theory of party systems as fundamental.
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RFSP_653_0451