Sign@l - L'industrie exportatrice et « l'autre frontière » mexicaine : Retour sur l'économie maquiladora du Yucatán

Contenu de l'article

Titre

L'industrie exportatrice et « l'autre frontière » mexicaine : Retour sur l'économie maquiladora du Yucatán

Auteur Beatriz Castilla Ramos, Beatriz Torres Góngora
Mir@bel Revue Problèmes d'Amérique Latine
Numéro no 94, automne 2014 Amérique latine : état des dépendances
Rubrique/Thématique
Dossier : Amérique latine : état des dépendances
Page 25-48
Annexes Graphiques, Tableaux
Mots-clés (matière)accord commercial commerce extérieur conditions de vie crise économique emploi exportation industrie investissement étranger politique commerciale politique économique situation économique
Mots-clés (géographie)Amérique du Nord Mexique
Résumé Cette étude vise à retracer la genèse et les effets de l'implantation de l'industrie exportatrice dans un bassin d'emploi particulier du Mexique : le Yucatán. Depuis les années 1980, cette industrie a connu des phases d'expansion puis de reflux au gré des fluctuations du marché international, modifiant régulièrement les formes d'emploi de cette zone péninsulaire dépourvue de travail. Il sera alors question ici de comprendre les interactions entre les politiques de l'emploi menées par l'État, les attentes du marché et leurs effets sur les conditions de travail et d'existence de la population. En l'occurrence, cette industrie participe au développement de la région. Mais elle demeure incapable de pérenniser ces améliorations.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Exportation industries and the “other frontier” of Mexico: about the “maquilas” economy in Yucatan This article highlights the illicit levers of the system of impunity that is characteristic of the day-to-day practice of workers' rights in Guatemala, in particular in the outsourced apparel factories, the so-called “maquilas”. Beyond the anti-union repertoire of action and the modalities of social control in the workplace, the diffuse impunity is built on a specific interaction with the State, whose permissiveness relies on a process of politization of State's institutions in charge of world of work's regulation (labor administration and inspection, labor justice). The system of impunity, which is favourable to economic accumulation of certain sectors of the economy, is built on several configurations of politization of these mere institutions, including bargaining practices involving State officials and economic players.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=PAL_094_0025 (accès réservé)