Sign@l - « It all depends on Ben Gourion! » Contrôles des mobilités étrangères vers les Territoires Palest

Contenu de l'article

Titre

« It all depends on Ben Gourion! » Contrôles des mobilités étrangères vers les Territoires Palest

Auteur Clio Chaveneau
Mir@bel Revue L'Espace Politique
Numéro no 27, 2015-3 Frontières et circulations au Moyen-Orient (Machrek/Turquie) + Varia
Rubrique/Thématique
Frontières et circulations au Moyen-Orient (Machrek/Turquie)
Résumé Si un certain nombre de travaux ont mis à jour ce qui se joue à l'échelle des frontières extérieures et intérieures des Territoires Palestiniens Occupés (TPO) dans le cas des mobilités palestiniennes, je propose dans cet article de porter l'attention sur un autre type d'acteurs : les « internationaux » se rendant dans les TPO. À l'aide d'une ethnographie du passage à l'aéroport de Ben Gourion (Tel Aviv) et des entretiens réalisés auprès de 90 étrangers résidant dans les TPO, j'analyse le franchissement de cette frontière par ces acteurs, habituellement privilégiés dans leurs mobilités internationales. À la suite d'un profilage, ils sont fouillés, interrogés voire refoulés en fonction de critères sécuritaires et politiques. On constate alors que la frontière représente pour eux, pour la première fois, un obstacle et une entrave à leurs mobilités et est l'occasion d'une première confrontation à la suspicion et à la discrimination en raison de leurs liens avec les Palestiniens.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais Numerous studies have tackled the social and symbolic dynamics at work on the external and internal borders of the Occupied Palestinian Territories (OPT). My focus here is on a group of actors that has generally been overlooked: the "internationals" living in the OPT. Hundreds of them regularly have to go through Israeli control to access the OPT. Most of them travel through Ben Gourion Airport (Lod-Tel Aviv). I argue that this passage is a foundational experience, shaping their perspective on migration. At Ben Gourion, they are submitted to profiling by Israeli airport agents, searched, interrogated and even denied entry, following changing Israeli policies. This paper is based on an ethnography of airport crossing, testimonies and interviews of foreigners, How do these usually privileged actors live through this imposed border crossing experience? I will show that the border matters to them as a first-ever experience of impeded mobility. For some groups of them, with closer links with Palestinians, this is compounded with an experience of heightened suspicion and discrimination.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://espacepolitique.revues.org/3601