Sign@l - Trames et branchements : Istanbul et Tel Aviv au cœur de globalisations singulières. Aperçus à partir des cas du textile et de l'informatique

Contenu de l'article

Titre

Trames et branchements : Istanbul et Tel Aviv au cœur de globalisations singulières. Aperçus à partir des cas du textile et de l'informatique

Auteur Yoann Morvan
Mir@bel Revue Maghreb-Machrek
Numéro no 220, 2014/2 Intégration(s) en Méditerranée
Rubrique/Thématique
Dossier : Intégration(s) en Méditerranée
Page 93-106
Annexes Bibliographie
Mots-clés (matière)diaspora économie souterraine industrie informatique industrie textile intégration économique mondialisation relations bilatérales relations commerciales relations économiques urbanisation
Mots-clés (géographie)Israël Istanbul Turquie
Résumé L'article propose une analyse croisée de deux cas de globalisation relativement atypiques en Méditerranée orientale : Istanbul et Tel Aviv. Présentant certaines similitudes historiques, ces deux métropoles s'inscrivent dans des réseaux transnationaux originaux. L'étude s'appuie sur une enquête qualitative menée à partir de deux secteurs économiques emblématiques de ces deux économies urbaines. En effet, le textile à Istanbul et l'informatique à Tel Aviv représentent deux secteurs clés dans le développement de ces métropoles et participent à leur intégration aux dynamiques de globalisation. Croisée, l'analyse appréhende également le passé du textile en Israël et le futur de l'informatique en Turquie. Elle s'attache aussi à mettre en relief le rôle réticulaire de certaines diasporas, notamment dans les relations commerciales bilatérales en forte croissance entre les deux places marchandes. Cela contribue à révéler le poids important des diverses informalités, tant productives que commerciales. Cette part de l'informel, largement tolérée par ces Etats respectifs, est caractéristique des économies émergentes. Si elle permet une certaine souplesse en guise de régulation implicite, en particulier sur le marché du travail, elle est dans le même temps un puissant facteur de fragmentation des sociétés urbaines. L'exemple des territoires du textile à Istanbul est en ce sens particulièrement frappant. Ces intégrations globales ont un cout social local exorbitant.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Frames and connections : Istanbul and Tel Aviv at the heart of singular globalizations. Views from textile and NTIC case studiesThis paper suggests a crossed/comparative analysis of two cases of globalization that are relatively atypical, in the oriental shores of the Mediterranean : Istanbul and Tel Aviv. Presenting certain historical similarities, those two metropolis incorporate themselves in original transnational networks. The study bases itself on qualitative enquiries of two emblematic/iconic economical sectors of those two urban economies. Indeed, textile in Istanbul and IT in Tel Aviv present two key sectors in the development of those metropolis, participating in the integration to the dynamics of globalization. Criss-crossing, the analysis takes into account the textile past of Israel and the IT future of Turkey. The study reveals the networking role of certain Diasporas, notably in the bilateral commercial relationships that are growing between those two market places. This contributes to reveal the important load of diverse informalities, as much in the production as the commercial sphere. Those informalities, generally tolerated by their respective States are characteristic of emerging economies. If they permit a certain flexibility, as a kind of implicit regulation, specifically in the labor market, it's at the same time a powerful factor of urban fragmentation. The example of the textile territories in Istanbul is, in this sense, particularly striking. Those global integrations have a pricey local social cost.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=MACHR_220_0093 (accès réservé)