Sign@l - La situation en Libye : Analyse d'une double crise

Contenu de l'article

Titre

La situation en Libye : Analyse d'une double crise

Auteur Jean-Yves de Cara
Mir@bel Revue Maghreb-Machrek
Numéro no 223, 2015/1 Constitutionnalisme
Rubrique/Thématique
Dossier : Constitutionnalisme
Page 7-35
Mots-clés (matière)conflit armé constitution démocratisation droit humanitaire guerre civile institutions politiques milice mouvement révolutionnaire pouvoir politique régime politique relations internationales situation politique
Mots-clés (organismes)Conseil de sécurité de l'O.N.U.
Mots-clés (anthropo)Kadhafi (Mouammar)
Mots-clés (géographie)Libye
Résumé En février 2011, l'intervention de l'OTAN au soutien de la révolution contre le régime Kadhafi était fondée pour la première fois sur la doctrine de la responsabilité de protéger élaborée au sein des Nations Unies. Légitimée par les résolutions du Conseil de sécurité, elle a abouti à la chute du dictateur libyen mais elle a ouvert une double crise interne et internationale qui perdure. La reconstruction de l'État s'est enlisée : deux parlements et deux gouvernements rivalisent à Tripoli et à Tobrouk sur fond d'une guerre civile larvée qui oppose les milices issues de la révolution, mais aussi ravive les divisions traditionnelles entre régions tribus et clans. Elle se double d'une lutte pour le contrôle des ressources naturelles et notamment du pétrole. Le chaos interne a ralenti le processus constitutionnel : entravé par les oppositions sur les questions majeures (place de l'Islam, forme de l'État, rôle des groupes sociaux, contrôle et répartition des ressources...) il a débouché sur un texte complexe. La situation explosive en Libye constitue un facteur de déstabilisation pour l'ensemble de la région ; elle a ouvert une nouvelle crise humanitaire dont les effets immédiats se font sentir en Europe par le flux désormais incontrôlé de migrants venus du continent et de régions plus lointaines.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The Libyan situation : The analysis of a double crisis
In February 2011, NATO intervention to support the revolution against the Qadhafi regime was based for the first time on the UN R2P doctrine (responsability to protect). Authorized by Security Council resolutions, that intervention ended Qadhafi dictatorship but it opened a double crisis both at the internal and international levels. State building operations with the assistance of international actors is stuck : two parliaments and two governments compete in Tobruk and Tripoli. A creeping civil war opposes militias and rekindled old divisions between regions, tribes and clans. That involves struggle for natural resources, particularly oil. The political and military chaos slows down the constitutional process hindered by disagreements on major topics such as the rôle of Islam, local government, participation of civil society groups, allocation of resources... The constitution draft is therefore inevitably complex and uncomplete. That highly charged situation contributes to destabilise the whole region. It also opened a humanitarian disaster which already affects Europe with an uncontroled flow of migrants from Africa and elswhere, shaking up EU discussion on migration policy.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=MACHR_223_0007 (accès réservé)