Sign@l - ‪Les étudiants de pays arabes formés en Union soviétique pendant la Guerre froide (1956-1991)‪

Contenu de l'article

Titre

‪Les étudiants de pays arabes formés en Union soviétique pendant la Guerre froide (1956-1991)‪

Auteur Constantin Katsakioris
Mir@bel Revue Revue Européenne des Migrations Internationales
Numéro vol. 32, no 2, 2016 Former des élites : mobilités des étudiants d'Afrique au nord du Sahara dans les pays de l'ex-bloc socialiste
Rubrique/Thématique
Dossier thématique
Page 13-38
Résumé Cet article revisite l'aide, en matière d'éducation, que l'Union soviétique accorda aux pays arabes pendant la Guerre froide et se focalise sur la formation des étudiants dans les universités soviétiques. Il explore les prémisses économiques et politiques qui sous-tendent cette coopération, le rôle de l'idéologie, les points de vue qui s'affrontent ainsi que les réactions de part et d'autre. Il analyse les formes que la coopération prit au fil du temps et fournit des données sur les étudiants en URSS et sur leur spécialisation. La formation des ingénieurs, groupe le plus important, fut un objectif majeur de la coopération. Une fois atteint, il permit aux pays, tels l'Irak et l'Algérie, de nationaliser et de développer leur industrie énergétique. À l'encontre des analyses qui discréditent la coopération civile arabo-soviétique et critiquent l'impact de l'URSS au Moyen-Orient, cet article montre que les bourses d'études soviétiques firent profiter des milliers de jeunes dont nombre étaient issus de familles modestes. Il soutient que la coopération arabo-soviétique eut des résultats significatifs sur le plan de la formation de cadres nationaux, tout en permettant aux pays arabes de diversifier leur coopération internationale.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais
‪This article revisits the educational aid the Soviet Union provided to Arab countries during the Cold War and focuses on the training of students at Soviet universities. It investigates the political and economic premises behind the educational cooperation, the role of ideology, as well as the conflicting views and the reactions on both sides of the connection. It analyzes the forms the cooperation took over time and provides data on the students in the USSR and their specializations. The training of engineers, who constituted the bulk of the students, was a major objective of the cooperation. As it was reached, it allowed countries, such as Iraq and Algeria, to nationalize and develop their energy industry. Overall, against those assessments which have dismissed the Soviet-Arab civil cooperation and castigated Moscow's impact on the Middle East, the paper shows that the Soviet scholarships benefited thousands of young people many of which came from modest families. It argues that the Soviet-Arab cooperation produced significant results in terms of human resources training, at the same time as it allowed the Arab countries to diversify their international cooperation.‪
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=REMI_322_0013