Sign@l - La personne au centre de la prise en charge en EHPAD : entre règles, pratiques et représentations

Contenu de l'article

Titre

La personne au centre de la prise en charge en EHPAD : entre règles, pratiques et représentations

Auteur Mélina Éloi, Philippe Martin
Mir@bel Revue Revue française des Affaires sociales
Numéro no 1, janvier-mars 2017 Le patient dans le système de santé
Rubrique/Thématique
Dossier thématique : Le patient dans le système de santé
Page 21-40
Résumé La législation applicable aux établissements médico-sociaux entend placer la personne au centre de la prise en charge. L'accent est mis sur le consentement de l'individu, sur sa participation, sur le respect de sa dignité et de ses libertés fondamentales. Il a droit, aussi, à un accompagnement personnalisé. Comment ces droits prennent-ils corps dans l'accueil et dans la prise en charge des personnes âgées dépendantes ? Le présent article rend compte d'une étude réalisée auprès d'un échantillon d'établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) en Gironde. La logique institutionnelle, encore imprégnée de la culture de l'« hospicialisation1 », est interrogée à la lumière du nouveau paradigme de l'individualisation et des droits de la personne. Le consentement de la personne à entrer en EHPAD est, dans le meilleur des cas, exprimé dans une forme de résignation. L'accompagnement s'individualise au moyen d'outils tels que les plans de vie, mais les contraintes organisationnelle pèsent sur la qualité de la relation soignant-soigné. Les libertés individuelles trouvent leurs limites dans les exigences de sécurité. Pour autant, les professionnels, soignants en premier chef, ont conscience du fait que le respect de la personne est aujourd'hui au cœur de l'éthique du soin.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The individual at the centre of care in retirement nursing homes (EHPAD) [Établissement d'hébergement des personnes agées]: rules, practices, and representations
Legislation applicable to social-medical establishments aims at placing the individual at the centre of care. Emphasis is placed on the consent of the individual, his or her participation, and respect for his or her dignity and fundamental freedoms. He/ she is also entitled to personalized assistance. How do these rights take shape in the reception and care of dependent elderly people? This article reports on a study carried out on a sample of retirement nursing homes (EHPAD) in the Gironde region. The institutional logic, still steeped in the culture of hospicialisation (internment in old-age homes), is investigated in the light of the new paradigm of individualization and human rights. Individual consent for moving into an EHPAD is, at best, expressed in a form of resignation. Assistance is individualized through tools such as “life plans”, but organizational constraints weigh on the quality of the “carer-cared for” relationship. Individual liberties are limited by security requirements. However, professionals, primarily carers, are now aware that respect for the individual is at the heart of the ethics of caring.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RFAS_171_0021 (accès réservé)