Sign@l - La diminution du soutien aux transferts universels en France : les conceptions du système de protection sociale ébranlées par la crise de 2008 ?

Contenu de l'article

Titre

La diminution du soutien aux transferts universels en France : les conceptions du système de protection sociale ébranlées par la crise de 2008 ?

Auteur Céline Grislain-Letrémy, Adrien Papuchon
Mir@bel Revue Revue française des Affaires sociales
Numéro no 1, janvier-mars 2017 Le patient dans le système de santé
Rubrique/Thématique
Autres thèmes
Page 205-229
Résumé En France, la crise économique de 2008 a nettement infléchi la façon dont les individus définissent les objectifs à assigner au système de protection sociale. Le Baromètre d'opinion de la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) permet d'établir qu'en dépit de la dominante bismarckienne du système, les opinions d'obédience universaliste étaient nettement majoritaires en France dans la période 2004-2008. La crise a été suivie d'une baisse rapide du soutien à l'universalité des prestations sociales et d'un accroissement de l'appui au renforcement du caractère contributif des prestations sociales, alors que les difficultés économiques sont plutôt considérées comme un facteur poussant à soutenir l'extension du système de protection sociale. Ces tendances touchent l'ensemble des classes d'âge, les femmes et les hommes, les cadres et les professions libérales comme les ouvriers. Elles montrent comment peuvent se reconfigurer les rapports aux politiques de protection sociale dans le contexte d'une brusque détérioration des perspectives économiques, et donc que leur analyse ne doit pas se cantonner à des comparaisons établies en un seul point du temps. La crise, en survenant dans un contexte d'austérité permanente, semble avoir sensiblement affecté la confiance dans la pérennité du système de protection sociale.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The decline in support for universal transfers in France: conception of the social protection system undermined by the 2008 crisis?
The economic crisis of 2008 markedly influenced the way in which individuals in France define the objectives of the social protection system.
Despite the system's dominant Bismarckian nature, the DREES opinion barometer shows that universalist views were clearly in the majority in France in the 2004–2008 period. The crisis was followed by a rapid decline in support for the universality of social benefits and increased support for strengthening their contributory nature, although economic difficulties have generally been viewed as a factor supporting the extension of the social protection system.
These trends affect all age groups, women and men, executives and the liberal professions, as well as workers. They show how relations to social protection policies can be reconfigured in the context of a sudden deterioration in the economic outlook and thus that analysis of such relations should not be limited to comparisons established at a single point in time. The crisis, arising in “a context of permanent austerity”, seems to have significantly affected confidence in the sustainability of the social protection system.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RFAS_171_0205 (accès réservé)