Sign@l - Rôle des coopératives dans le processus d'appropriation de la RSE dans le secteur végétal

Contenu de l'article

Titre

Rôle des coopératives dans le processus d'appropriation de la RSE dans le secteur végétal

Auteur Jean-Claude Taddei
Mir@bel Revue La Revue des Sciences de Gestion
Numéro no 283, 2017 « Gouverner, c'est prévoir ! »
Rubrique/Thématique
II. Partenaires et coopérations
Page 95-104
Résumé Aujourd'hui, la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) imprime son concept dans de multiples rouages de pensée et d'apprentissage. Il s'impose à nous et nous l'imposons aux autres. Ainsi, du collège à l'université, de la PME à la grosse entreprise et de l'employé au dirigeant, le concept chemine et parfois nous fait reconsidérer nos pratiques. Concept, il l'est, flou il l'est également dans nos sociétés où la communication précède l'effectivité. Obligation pour les uns, mode de pensée et d'action pour les autres, objectif probable pour d'autres encore, il ne laisse pas indifférent même si la philosophie de l'objet dépasse son propre nom. C'est notamment le cas pour les entreprises du secteur végétal, de Très Petites Entreprises (TPE) et de Petites et Moyennes Entreprises (PME) françaises préoccupées par ce concept qui fait écho à leurs problématiques environnementales. Elles vont être aidées en cela par leur coopérative qui va se charger d'en assimiler les règles pour les y préparer. Dans notre étude, nous allons chercher à comprendre pourquoi et comment les PME du secteur végétal font, en partie, de la RSE, parfois sans le savoir, et quels rôles jouent les coopératives dans l'appropriation de ses pratiques et le soutien qu'elles apportent à leurs adhérents. Ainsi, face à la pression collective et aux nouvelles dispositions qui découlent du développement durable, nous nous intéresserons également aux processus de certification qui semblent représenter l'antichambre de la responsabilité sociétale des PME du secteur du végétal.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Role of cooperatives in the process of appropriation of the CSR in the plant sector Today the Corporate Social Responsibility of Companies (CSR) has a significant effect on both reflection and learning in companies. It has to be taken into consideration and we have to encourage others to do the same thing. So, from schools to universities, from SMEs to big companies and from employees to managers, the concept develops and sometimes changes our current practices. In today's companies where communication often precedes action it is a concept which is considered sometimes as insufficiently clear. Some consider it as an obligation, while others conceive it as a way of thinking and acting. For others it is even a probable objective. Whatever the case, it leaves no one indifferent. This is notably the case for companies in the plant growing sector. These companies are very small French companies and small and medium-sized enterprises preoccupied by CSR which corresponds to their environmental issues. They will be helped by their cooperative which will integrate these new rules and train them accordingly. In our study, we will try to understand why and how SMEs in the plant sector sometimes do, partially, CSR, sometimes without knowing it and examine the roles cooperatives play in the appropriation of these practices and the support which they bring to their members. Faced with collective pressure and of new demands which ensue from sustainable development, we shall also examine the processes of certification which seem to represent the precursors of the corporate social responsibility of SMEs in the plant sector.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RSG_283_0095 (accès réservé)