Sign@l - Justesse d'expression et questions de synonymie dans le Dictionnaire néologique (1726) de l'Abbé Desfontaines

Contenu de l'article

Titre

Justesse d'expression et questions de synonymie dans le Dictionnaire néologique (1726) de l'Abbé Desfontaines

Auteur Claudia Schweitzer
Mir@bel Revue Travaux de linguistique
Numéro no 73, 2016 Les mèmes langagiers : Propagation, figement et déformation
Rubrique/Thématique
II. Hors thème
Page 127-151
Résumé À l'époque où l'Abbé Desfontaines publie son Dictionnaire néologique, on réfléchit surtout à la justesse des mots dans l'objectif de garantir un style correspondant au bon usage. Il ne s'agit pas de juger le langage en termes de créativité, de dégradation, d'effets de mode langagiers ou de ‘particularité' de la langue, comme à l'heure actuelle. En revanche, le débat s'inscrit notamment dans la volonté de régler l'usage et d'établir des normes fixes pour le français, la langue nationale commune. On rejoint ici, certes, les travaux des premiers dictionnaires et des Remarqueurs, mais aussi ceux portant sur la synonymie, comme La justesse de la langue françoise de Gabriel Girard (1718). Cet article situe l'œuvre et les méthodes utilisées par Desfontaines dans ce contexte.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais At the time Father Desfontaines publishes his Dictionnaire néologique, theorists basically reflect on the correctness of words, with a view to guarantee a style in line with the concept of « bon usage ». There is no question of judging language phenomena in terms of creativity, degradation, fashion or ‘uniqueness', as it is nowadays the case. Instead, the debate is linked to the will to codify language usage and to establish set rules and standards for French as a common national language. Their work is quite similar to that of the authors of the first dictionaries and the “Remarqueurs”. It is also related to the publications on synonymy, such as La justesse de la langue françoise (Gabriel Girard, 1718). This article aims at situating the work and methods of Desfontaines in this context.
Source : Éditeur (via Cairn.info)