Sign@l - Le marché du faire-valoir indirect vecteur de nouvelles formes d'exploitation dans la néo-agriculture saharienne (Algérie)

Contenu de l'article

Titre

Le marché du faire-valoir indirect vecteur de nouvelles formes d'exploitation dans la néo-agriculture saharienne (Algérie)

Auteur Ali Daoudi, Jean-Philippe Colin, Alaeddine Derderi, Mohamed Lamine Ouendeno
Mir@bel Revue géographie, économie, société
Numéro Vol. 19, 2017/3 Le foncier agricole au Sud : tensions et régulations dans l'accès à la terre
Page 307-330
Résumé Cet article propose une analyse du marché du faire-valoir indirect (FVI) dans des régions arides et semi-arides en Algérie. Ces trois dernières décennies, certaines de ces régions ont connu un processus rapide d'intensification agricole, marqué par le développement des cultures irriguées. Un véritable front pionnier agricole émerge ainsi sur des terres relevant formellement du domaine privé de l'Etat, jusqu'alors non cultivées ou consacrées à l'élevage pastoral et à la céréaliculture extensive. Ces nouveaux territoires agricoles attirent de nombreux agriculteurs venant du nord du pays, porteurs de savoir-faire et intégrés dans des réseaux commerciaux. Leur installation dans ces régions est facilitée par l'émergence d'un marché du FVI, qui rend la terre et l'eau accessibles. Ce type de situation offre ainsi l'opportunité de documenter les relations entre dynamiques productives, dynamiques foncières et dynamiques des structures de production. L'analyse privilégie le rôle des entrepreneurs maraîchers locataires. Elle repose sur des travaux de terrain conduits en 2012/2013 dans deux régions, l'une saharienne, l'autre située dans les hauts plateaux steppiques. Ces deux sites ont été choisis au regard de l'importance des dynamiques foncières marchandes et de la production maraîchère.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais This article offers an analysis of the rental market in arid and semi-arid Algeria. In the last three decades, some of these regions experienced a rapid process of agricultural intensification, marked by the development of irrigated crops. An agricultural frontier emerged on State lands hitherto uncultivated or dedicated to pastoralism and extensive cereal production. These new agricultural areas attract many farmers from the north of the country, experienced and well-connected to inputs and product markets through their networks. Their installation in these areas is facilitated by the emergence of the rental market for land and water. This type of situation offers the opportunity to document the relationship between the evolution of agricultural production, the dynamics of agrarian structures and land markets. Our analysis focuses on the role of small entrepreneurial vegetable-grower tenants. It relies on field work conducted in 2012/2013 in two areas, one Saharan, the other located in the high steppe plateaus. These two sites were chosen in view of the dynamism of both the rental market and vegetable production.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=GES_193_0307 (accès réservé)