Sign@l - ‪« Tu ne pleures pas, tu suis Dieu… » Les aventuriers et le spectre de la mort‪

Contenu de l'article

Titre

‪« Tu ne pleures pas, tu suis Dieu… » Les aventuriers et le spectre de la mort‪

Auteur Cécile Canut
Mir@bel Revue Revue Européenne des Migrations Internationales
Numéro vol. 33, no 2-3, 2017 Dire la violence des frontières. Mises en mots de la migration vers l'Europe
Rubrique/Thématique
Dossier thématique
Page 21-43
Résumé Si la mort sur la route tend à constituer un indicible ou un inénarrable, la dimension métaphysique et religieuse est essentielle pour saisir l'absence de pathos dans les récits concernant les scènes de violence et de mort auxquelles les voyageurs ont été exposés. Cet article se focalise sur la dimension existentielle qui émerge des formes langagières utilisées par les aventuriers (d'Afrique de l'Ouest) dans leurs récits, en mettant en lien les passages d'évocation de la mort et de la place de Dieu dans plusieurs corpus issus de terrains divers. À travers la construction des récits, les modalités discursives ou les formes de dialogisme, on observe que la mort revêt un caractère de subsidiarité dans le parcours mis en mots. Dans cette quête, la place de Dieu comme garant d'un devenir devient alors essentielle. Pris dans la contradiction entre une injonction divine appelant à se soumettre à la loi du destin et le désir incommensurable de se déplacer pour forcer ce destin, les aventuriers ne cessent d'expérimenter une tension dont le point de résolution ne peut revêtir que la délivrance définitive.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais ‪If death on the road tends to constitute an unspeakable or an unutterable, the metaphysic and religious dimensions are essential to grasp the absence of pathos in the narratives concerning extreme scene of violence and death to which the travelers were exposed. This paper focus on the existential dimension which emerge from the linguistic forms used by the adventurers (of West Africa) in their narratives or discourses, by linking the passages of evocation of death and the place of God in the corpus studied. ‪‪Through the construction of narratives, the ‪‪discursive modalities, or the dialogical forms, we observe that death has the character of subsidiarity. In this quest, the role of God as a ‪‪guarantor of a future is decisive. Caught in the contradiction between a divine injunction calling to submit to the law of destiny and the immeasurable desire to move to force this destiny, adventurers do not stop experiencing a tension whose resolution point can only assume the definitive issuance.‪
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=REMI_332_0021 (accès réservé)