Sign@l - ‪Migrations de retour dans les Alpes italiennes : mobilités, « cittadinanza » et sentiment d'appartenance‪

Contenu de l'article

Titre

‪Migrations de retour dans les Alpes italiennes : mobilités, « cittadinanza » et sentiment d'appartenance‪

Auteur Melissa Blanchard, Francesca Sirna
Mir@bel Revue Revue Européenne des Migrations Internationales
Numéro vol. 33, no 2-3, 2017 Dire la violence des frontières. Mises en mots de la migration vers l'Europe
Rubrique/Thématique
Varia
Page 301-322
Résumé Les analyses des migrations n'étudient pas forcément les mouvements de retour. Lorsqu'elles le font, le retour devient l'objet d'études qui ne prennent pas en considération le pays où les migrants ont séjourné, parfois pendant de nombreuses années. À partir d'une lecture critique de la notion de « retour », cette note de recherche compare les parcours de deux groupes d'émigrants et de descendants d'émigrants originaires de deux régions des Alpes italiennes, le Piémont et le Trentin, « rentrant » dans leur région d'origine ou dans celle de leurs ancêtres, entre la crise économique des années 1970 et les années 2010. Peu d'études ont proposé une analyse comparative des flux migratoires européens et d'outre-Atlantique : cette note de recherche propose également de contribuer à la réflexion sur les effets de la distance/proximité sur les pratiques et les perceptions que les acteurs ont de leur trajectoire. Il veut aussi apporter une contribution aux études sur les migrations alpines en questionnant la complexité des pratiques et des espaces dans lesquels ces acteurs se déploient.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais

‪Migration studies often neglect return mobility or, on the contrary, the latter becomes the object of studies that do not consider the country where migrants settled, sometimes during years. Building on a critical understanding of “return”, this research note compares the paths of two groups of emigrants and emigrants' descendants “coming back” between the economic crisis of the 1970s and the 2010s, in two Alpine regions in Italy (Piedmont and Trentino). Few studies compare European and Atlantic migratory flows: in doing so, this research note analyzes the effects of distance/proximity on actors' practices and perceptions of their trajectories. It also contributes to the studies on Alpine migrations by questioning the complexity of the actors' practices and of the spaces in which they spread.‪

Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=REMI_332_0301 (accès réservé)