Sign@l - Réformes publiques et autonomie des groupes professionnels : le jeu des segments

Contenu de l'article

Titre

Réformes publiques et autonomie des groupes professionnels : le jeu des segments

Auteur Léonie Hénaut, Frédéric Poulard
Mir@bel Revue Revue Française de Sociologie
Numéro vol. 59, no 2, 2018
Rubrique/Thématique
Varia
Page 259-284
Mots-clés (matière)action collective fonction publique fonction publique locale histoire musée profession sociologie du travail statut
Mots-clés (géographie)France
Résumé Fondé sur une étude sociohistorique des conservateurs de musées en France depuis 1945, cet article montre que l'autonomie d'un groupe professionnel ne se négocie pas seulement dans un face-à-face entre ses représentants et l'État, mais tient aussi à ce qui se passe au sein du groupe, entre les segments qui le composent et s'opposent. Loin d'affaiblir leur capacité d'action collective, la lutte entre les conservateurs territoriaux et ceux du corps d'État vient infléchir, au tournant des années 1990, le cours des décisions publiques concernant le groupe dans le sens d'une unification des statuts et d'un accroissement des prérogatives. Les processus par lesquels opère ce jeu des segments sont d'ordre symbolique, au sens de l'interactionnisme. Tout en contribuant aux travaux récents sur les relations entre professionnels et réformes des services publics, cet article amène à reconsidérer l'antinomie classique entre unité et diversité des groupes professionnels.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Public reforms and professional autonomy : how professional segments matter
Based on a socio-historical study of museum curators in France since 1945, this article shows how professional autonomy is not only the result of negotiations between group representatives and the state but also determined by interactions between intra-professional segments. Power struggles between regional and national-level museum curators—respectively local civil servants and a sub-category of a corps of high-ranking state civil servants called conservateurs du patrimoine (heritage curators)—have actually increased the impact of group collective action, and affected the course of public decision-making in this cultural area in the 1990s. What we call the “interplay” between professional segments is a symbolic process. In the case under study, interactions between segments helped unify the statuses of regional and national-level curators and increased their prerogatives. While contributing to recent research on relations between professionals and reforms of public services and administrations, the article leads to a reconsideration of the classic antinomy between professional group unity and diversity.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RFS_592_0259 (accès réservé)