Sign@l - La Corse « en marche »... vers l'indépendance ?

Contenu de l'article

Titre

La Corse « en marche »... vers l'indépendance ?

Auteur Joseph Martinetti
Mir@bel Revue Hérodote
Numéro no 170, 3ème trimestre 2018 La France demain
Page 109-133
Résumé Les électeurs corses se sont massivement prononcés en décembre 2017 en faveur d'une large coalition nationaliste conduite sous la bannière consensuelle d'« un paese da fa », un pays à construire. Ils valident ainsi cinquante années de combat politique initié dès les années 1960 par les frères Siméoni et posent une nouvelle fois la question géopolitique des liens de la Corse avec la République française. L'intense épisode électoral de l'année 2017 se fonde pourtant sur un étrange paradoxe en privilégiant au même moment un vote de nature protestataire et souverainiste et une abstention massive des électeurs corses, fait inhabituel sur une île où les élections soulèvent ordinairement des passions mobilisatrices. Les nouveaux élus sauront-ils s'affranchir d'un discours victimaire qui, d'un côté, répond aux inquiétudes identitaires d'une société confrontée à la mondialisation et au multiculturalisme mais qui, de l'autre, ne résout pas la situation de rente de transferts publics d'une situation géopolitique qui adosse l'île à la République française ?
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The Corsican voters massively pronounced themselves in December 2017 in favor of a large nationalist coalition led under the consensual banner of a “country to be built”, un paese da fa. Doing so, they approve fifty years of a political fight developed by the brothers Simeoni since the 1960s and question, once again, the links between Corsica and the French Republic. This intense electoral episode is based on a strange paradox by favoring, at the same moment, a sovereignist protester vote and a massive abstention – an unusual fact on an island where local elections raise ordinary mobilizing passions. Will these new nationalist representatives be able to frank themselves from a victimization speech translating the difficult questions of local or national identity for a small society confronted to globalization and multiculturalism ? How will they develop speeches of emancipation with such a strong dependence towards public funds and living on a guaranteed income with France ?
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=HER_170_0109 (accès réservé)