Sign@l - La politique contre-terroriste chinoise face aux réseaux jihadistes en Asie du Sud-Est

Contenu de l'article

Titre

La politique contre-terroriste chinoise face aux réseaux jihadistes en Asie du Sud-Est

Auteur Mélanie Sadozaï, Charza Shahabuddin
Mir@bel Revue Monde Chinois
Numéro no 54 - 55, 2018/2-3 La Chine et l'Asie du Sud-Est, vers un nouvel ordre régional ?
Rubrique/Thématique
Dossier : la Chine et l'Asie du Sud-Est, vers un nouvel ordre régional ?
Page 50-58
Mots-clés (géographie)Asie du Sud Est Chine Syrie
Mots-clés (matière)attentat djihad intégrisme islamique lutte contre le terrorisme minorité religieuse répression
Résumé La politique antiterroriste de la Chine découle de sa politique nationale de répression contre la minorité ouïghoure. La Turquie est un pays refuge pour cette population, dont la frange la plus radicalisée, les jihadistes du Parti islamique du Turkestan, se rendent en Syrie et en Iraq pour combattre aux côtés d'Al-Qaïda et Daesh. Toutefois les Ouïghours séparatistes ne partagent pas le même agenda politique que ces groupes jihadistes. L'Asie du Sud-Est est avant tout pour eux une route de passage vers les fronts de combats. Pour lutter efficacement contre ces menaces, la Chine aligne sa politique de défense et de lutte antiterroriste à celle de ses partenaires stratégiques et commerciaux en Asie du Sud-Est. Elle peut, dans certains cas, faire pression sur des pays alliés pour renforcer l'efficacité de ses mesures.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais China's counter-terrorism policy stems from its own repressive domestic policy against the Uighur minority. Turkey is a haven for this population, whose most radical fringe, the Turkistan Islamic Party (TIP) jihadists, go to Syria and Iraq to fight alongside Al Qaida and Daesh. However, Uighur separatists do not share these groups' political agenda. South-Est Asia represents for the Uighur a route they use on their way to the battlefronts. In order to fight efficiently against these threats, China aligns its defense policy on that of its strategic and trade partners in South-Est Asia. In some cases, China is able to pressure allied countries into strengthening the efficiency of their measures.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=MOCHI_054_0050 (accès réservé)