Sign@l - Un mal français dès les Lumières : La prohibition de l'islam

Contenu de l'article

Titre

Un mal français dès les Lumières : La prohibition de l'islam

Auteur Seloua Luste Boulbina
Mir@bel Revue Multitudes
Numéro no 59, été 2015 Décoloniser la laïcité ?
Rubrique/Thématique
Majeure  : Décoloniser la laïcité ?
Page 61-68
Résumé Dans la France contemporaine, la question de l'islam implique davantage les non-musulmans que les musulmans car, d'une part, l'islam y a été de façon pérenne réduit à Mahomet, et celui-ci à la violence ; d'autre part, il a été, avec la langue arabe, socialement et politiquement prohibé. Le « bien-fondé » et « l'évidence » de cette situation n'ont de sens que relativement à une certaine idéologie empruntée aux Lumières et au passé colonial français, notamment en Algérie. La production française d'un islam postcolonial de contrebande est donc proprement postcoloniale.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The Blindspots of the Republican
In France today, the Islam issue involves non-Muslim people more than the Muslims. First Islam is a religion which was regarded – since the French Enlightenment – as led by a violent leader : Mahomet. Secondly, Islam was recently – with the Arabic language – socially and politically prohibited. The “evidence” and the “legitimacy” of such a situation must to be understood in a postcolonial context and as an inheritance of the Enlightenment as well. The French production of a smuggled Islam is actually postcolonial.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=MULT_059_0061