Sign@l - Une République du XXIe siècle

Contenu de l'article

Titre

Une République du XXIe siècle

Auteur Albert Ogien, Sandra Laugier
Mir@bel Revue Multitudes
Numéro no 59, été 2015 Décoloniser la laïcité ?
Rubrique/Thématique
Majeure  : Décoloniser la laïcité ?
Page 94-103
Résumé La vision de la République que diffusent ses idéologues contemporains n'est plus celle qu'en donnait Durkheim à l'époque du combat contre l'Église. Une des grandes différences tient à ce qu'elle institue un droit d'entrée à la citoyenneté : ne peuvent prétendre au titre de « vrais » citoyens que ceux qui adoptent et se plient sincèrement aux valeurs de la « nation ». Au contraire de cette définition exclusionniste de la République, accomplir la démocratie, c'est avoir le courage de refuser de n'exclure aucune des multiples voix qui s'expriment – même les plus odieuses. Cela implique aussi de comprendre la nature des phénomènes de domination envers des « minorités », bien au-delà de la seule question « post-coloniale ».
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais A Republic for the 21st Century
What is currently promoted as the Republican ideal has only little left to do with what Durkheim had in mind when fighting against the grip of the Catholic Church. Today's advocates of the Republic institute a right of entry to citizenship : the only “true” citizens are those who fully adopt the values of the “Republic”. Against this exclusionist conception of the Republic, democracy can be defined by the courage not to exclude any of the multiple voices expressed in society—even the most disturbing ones. More importantly, this requires us to understand the many forms of domination imposed upon “minorities” which cannot be reduced to mere “post-colonial” issues.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=MULT_059_0094