Sign@l - Ecological civilisation for China's urban sustainability: A review of normative criteria

Contenu de l'article

Titre

Ecological civilisation for China's urban sustainability: A review of normative criteria

Auteur Costanza Termine, Daniele Brombal
Mir@bel Revue Monde Chinois
Numéro no 56, 2018/4 Civilisation écologique
Rubrique/Thématique
Dossier - Civilisation écologique : du slogan à la réalité
Page 59-70
Résumé Au cours de la dernière décennie, le concept de « civilisation écologique » (shengtai wenming, 文明) est devenu une monnaie courante dans le débat en Chine sur l'urbanisation durable. Sur le plan conceptuel, la civilisation écologique appelle à un nouvel accord entre l'homme et la nature et à adopter un nouveau modèle de développement, qui n'entraîne pas de perturbation de l'environnement naturel en faveur de la croissance économique. Cependant, la mesure dans laquelle la civilisation écologique peut remodeler les normes du développement urbain fait encore l'objet de débats. Afin de faire la lumière sur cette question, nous avons procédé à une analyse systématique de 24 systèmes d'évaluation inspirés par la civilisation écologique. Cet examen montre un accent nouveau mis sur la dimension sociale de la durabilité, dans laquelle les thèmes « non techniques » fondés sur les relations de l'homme avec son cadre de vie complètent les catégories traditionnelles de durabilité sociale – protection sociale, éducation, travail. Les systèmes d'évaluation inspirés par la civilisation écologique semblent également refléter un lien plus étroit entre le savoir et les politiques, avec un focus sur des questions telles que la sensibilisation à l'environnement et la participation du public. L'adoption du concept de « civilisation écologique » semble donc aller de pair avec l'instauration d'une approche plus globale de la durabilité urbaine. La mesure dans laquelle ces normes seront traduites dans la pratique dépendra des processus institutionnels et politiques régissant le développement urbain de la Chine – elles doivent donc être mieux comprises et définies.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais In the last decade, the concept of ecological civilisation (shengtai wenming, 生态文明) has become common currency in China's debate on sustainable urbanization. Conceptually, ecological civilisation calls for a renewed harmony between human and nature and for the embracement of a new development model, one that does not entail the disruption of the natural environment in favour of economic growth. However, the extent to which ecological civilisation can reshape the norms of urban development is still debated upon. In order to shed light on this issue, we conducted a systematic review of 24 assessment systems inspired by ecological civilisation. The review shows a novel emphasis on the social dimension of sustainability, whereby ‘soft' themes informed by humans' relations with their living environment complement traditional categories of social sustainability−welfare, education, labour. Assessment systems inspired by ecological civilization also appear to reflect a stronger nexus between knowledge and policy, by focusing on issues such as environmental and ecological awareness, and public participation. The adoption of ecological civilisation does therefore appear to be consistent with the establishment of a more comprehensive notion of urban sustainability. The extent to which such norms will be translated into practice will depend upon wider institutional and political processes governing China's urban development and therefore needs to be further ascertained.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=MOCHI_056_0059 (accès réservé)