Sign@l - Civilisation écologique chinoise et croyances développementalistes : une analyse critique et comparée des projections idéologiques sur les liens entre environnement, économie et culture

Contenu de l'article

Titre

Civilisation écologique chinoise et croyances développementalistes : une analyse critique et comparée des projections idéologiques sur les liens entre environnement, économie et culture

Auteur Jean-Yves Heurtebise
Mir@bel Revue Monde Chinois
Numéro no 56, 2018/4 Civilisation écologique
Rubrique/Thématique
Dossier - Civilisation écologique : du slogan à la réalité
Page 136-149
Résumé La Chine, ce n'est pas seulement un territoire, un pays, un empire, une langue, une culture, un parti mais aussi et d'abord une image. Une image de « l'Autre », source de rêveries, fantasmes et des nombreuses projections d'un Occident qui peut s'estimer ainsi lui-même à la fois unique, spécifique et à part. Récemment, la Chine a été à la fois émettrice et réceptacle d'une quadruple projection idéologique : développementaliste (miracle chinois), libérale (théorie de la modernisation), pacifiste (« émergence pacifique ») et écologiste (« civilisation écologique »). Ce que nous voudrions étudier dans cet article, ce sont les rapports existants entre « l'illusion libérale » émise par les « Occidentaux » concernant la Chine et « l'illusion écologiste » produite par la Chine à travers la notion de « civilisation écologique chinoise ». Nous commencerons par présenter les quatre « illusions » (développementaliste, libérale, pacifiste et écologiste) pour analyser ensuite les relations entre la seconde et la quatrième de celles-ci en évoquant leur intrication avec la notion de « courbe de Kuznets environnementale ».
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais China is not only a territory, a country, an empire, a language, a culture, a party, but also an image. An image of the “Other”, a source of dreams, fantasies and many projections from the “West” – the myth of Chinese alterity reinforcing the discourse about the uniqueness of the West itself. Recently, China has been both transmitter and receptor of a quadruple ideological projection : developmentalist (Chinese economic miracle), liberal (theory of modernization), pacifist (“peaceful emergence”) and ecologist (“ecological civilization”). What we would like to analyze in this article is the relationship between the “liberal illusion” emitted by “Westerners” concerning China and the “ecologist illusion” produced by China through the notion of “Chinese ecological civilization”. We will begin by presenting the four “illusions” (developmentalist, liberal, pacifist and ecologist) to analyze then the relations between the second and the fourth of these by evoking their entanglement with the notion of “Kuznets environmental curve”
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=MOCHI_056_0136 (accès réservé)