Sign@l - Les deux Corées depuis 1945 : guerre froide et nationalisme coréen

Contenu de l'article

Titre

Les deux Corées depuis 1945 : guerre froide et nationalisme coréen

Auteur Juliette Morillot
Mir@bel Revue Pouvoirs
Numéro no 167, 2018/4 Chroniques
Page 17-26
Mots-clés (géographie)Chine Corée du Nord Corée du Sud Etats Unis Japon Russie
Mots-clés (matière)guerre guerre froide histoire nationalisme occupation militaire
Résumé Prise en tenaille entre les empires chinois et japonais, la petite péninsule coréenne n'a guère été au cours de son histoire maîtresse de son destin. Le 38e parallèle, dernière balafre de la guerre froide sur le globe terrestre, rappelle qu'aujourd'hui encore celle-ci demeure un important enjeu géostratégique pour les grandes puissances. Contrairement à la Chine qui affirma son pouvoir en assimilant les cultures étrangères, le nationalisme coréen, forgé dans la résistance à l'ennemi tout autant que dans une farouche volonté d'indépendance, reste au cœur des mentalités au Nord comme au Sud. Au cœur aussi du rapprochement historique que connaissent aujourd'hui les frères ennemis.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Squeezed between the Chinese and Japanese empires, the small Korean peninsula has rarely mastered its own destiny. As the last scar of the Cold War on earth, the 38th parallel reminds us that, to this day, it remains an important geo-strategical stake for the major powers. Unlike China, which has affirmed its power by assimilating foreign cultures, Korean nationalism, forged by resistance to the enemy as well as by a fierce determination to remain independent, still dominates hearts and minds in the North as well as in the South. It is also central to the historic rapprochement experienced today by the enemy brothers.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=POUV_167_0017 (accès réservé)