Sign@l - Aux origines de la vague sud-coréenne : le cinéma sud-coréen comme soft power

Contenu de l'article

Titre

Aux origines de la vague sud-coréenne : le cinéma sud-coréen comme soft power

Auteur Benjamin Joinau
Mir@bel Revue Pouvoirs
Numéro no 167, 2018/4 Chroniques
Page 107-120
Mots-clés (matière)cinéma création artistique exportation film industrie culturelle opinion publique popularité vie culturelle
Mots-clés (géographie)Corée du Sud
Résumé Nous analysons ici quelques éléments structurels qui ont influencé l'émergence, le développement et le succès de ce qui est appelé la vague coréenne (ou Hallyu) dans le domaine cinématographique. Parmi ces éléments se trouvent un mode opératoire hybride consistant en une forte implication de l'État (législation, subventions, institutions de soutien) en synergie avec les grandes entreprises privées, ainsi qu'une conjonction active et délibérée de différents facteurs mis en place par un spectre d'acteurs variés, qui ont permis le développement d'un soft power à la coréenne, même si cette « vague » coréenne apparaît protéiforme.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The article analyses some of the structural elements that have influenced the emergence, development and success of what is called the “Korean Wave” (Hallyu) in the field of cinema. Among those elements, one finds an hybrid operating mode consisting in a strong state intervention (through legislation, subsidies, supporting institutions) that works in synergy with large private firms, together with the active and deliberate combination of various factors set up by a number of different actors, which have allowed the development of a Korean-style soft power, even though this “wave” appears to be multifaceted.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=POUV_167_0107 (accès réservé)