Sign@l - ‪L'affaire Hain‪ : Kyiv, hiver 1952

Contenu de l'article

Titre

‪L'affaire Hain‪ : Kyiv, hiver 1952

Auteur Juliette Cadiot
Mir@bel Revue Cahiers du monde russe
Numéro volume 59, no 2, juillet-septembre 2018 Hors plan : L'économie informelle en URSS
Page 255-288
Résumé À Kiev, entre le 20 et le 26 novembre 1952, au club du ministère de la Sécurité d'État (MGB), 15/17 rue Rosa Luxembourg, les inculpés Hanan Aronovič Hain, Jakov Evseevič Jarošeckij, David Izrailevič Gerzon, Moisej Salomonovič Gruško, Lev Šlemovič Teplickij, âgés de plus de cinquante ans à l'exception d'un seul, furent jugés coupables par le tribunal militaire de la région de Kyiv d'avoir voulu saboter le commerce soviétique en ayant causé un préjudice à l'État de sept millions de roubles. De 1946 à son renvoi en 1951, Hain dirigea un commerce de gros de textile, une base (Glavlegsbyt) qui pourvoyait la région de Kyiv en tissu pour un chiffre d'affaires de plus de deux milliards de roubles et qui employait 160 salariés. Ce fut à l'issue d'une enquête sur divers détournements, vols et reventes de marchandises, corruption, ayant impliqué des dizaines d'inculpés et une centaine de témoins que les protagonistes principaux de cette affaire furent appréhendés, détenus et condamnés ; trois d'entre eux furent exécutés. À travers l'étude des archives judiciaires de ce procès, se dessinent les traits d'un certain milieu, celui des cadres du commerce soviétique qui faisaient preuve de débrouillardise dans le contexte extrêmement contraint de la désorganisation, du déficit et de l'anxiété de l'après-guerre. Le procès de Hain éclaire la dynamique entre redistribution et marché propre à l'économie soviétique et l'intersection entre le monde des politiques et celui des criminels économiques, à l'échelle régionale et locale.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais ‪In Kiev, between November 20 and 26, 1952, at the club of the Ministry of State Security (MGB), 15/17 Rosa Luxemburg Street, Khanan Aronovich Khain, Iakov Evseevich Iaroshetsckii, David Izrailevich Gerzon, Moisei Salomonovich Grushko, Lev Shlemovich Teplitskii, aged above fifty years with the exception of one person, were convicted by the military court of Kiev region of sabotaging Soviet trade by causing financial loss to the state of seven million rubles. From 1946 until his dismissal in 1951, Khain had managed a wholesale textile base (Glavlegsbyt) providing Kiev region with fabrics. The base had 160 employees and a revenue of more than two billion rubles. Following an investigation on various embezzlement cases, thefts and resales of merchandise and corruption involving dozens of accused people and a hundred of witnesses, the main protagonists of this affair were apprehended, detained and sentenced; three of them were executed. The study of court documents reveals the specific milieu of Soviet trade cadres who had to make do within extremely limited resources – disorganization, deficit, and postwar anxiety. Khain's trial sheds light on the interrelationship, specific to the Soviet Union, between redistribution and market, and on how the worlds of politicians and economic criminals intersected at the local, regional level. ‪
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=CMR_592_0255 (accès réservé)