Sign@l - L'état des négociations du traité de libre-échange transpacifique en Asie du Sud-Est : un accord avec ou sans les États-Unis ?

Contenu de l'article

Titre

L'état des négociations du traité de libre-échange transpacifique en Asie du Sud-Est : un accord avec ou sans les États-Unis ?

Auteur Éric Mottet
Mir@bel Revue Etudes Internationales
Numéro vol. XLVIII, no 3-4, été-automne 2017 Géopolitique et nouveaux enjeux des négociations commerciales transpacifiques
Rubrique/Thématique
Section thématique
Page 371–393
Annexes Bibliographie, Tableaux
Mots-clés (matière)accord commercial coopération économique libre échange relations commerciales
Mots-clés (géographie)Asie du Sud Est Brunei Chine Etats Unis Indonésie Malaisie Philippines Singapour Thaïlande Vietnam
Mots-clés (organismes)Association des nations du Sud-Est asiatique - ASEAN
Résumé Cet article analyse l'état d'avancement du projet de traité de libre-échange transpacifique et les motivations des pays sud-asiatiques. Il cherche à expliquer les raisons de la grande difficulté, voire de l'incapacité, à mettre en pratique un accord pourtant officiellement adopté par quatre pays de l'Asean (Anase en français). Nous défendons l'idée que les pays d'Asie du Sud-Est, lieu d'une lutte géopolitique entre la Chine et les États-Unis, collaborent ponctuellement selon leurs intérêts propres, ce qui les empêche de saisir collectivement l'opportunité de cette nouvelle ère de coopération internationale. Ce document traduit surtout la perte d'influence progressive des États-Unis en Asie du Sud-Est et met en exergue la politique d'affirmation de la Chine et son pouvoir d'attraction.
Résumé anglais This article looks at the progress made on the draft transpacific free-trade agreement and the motivations driving the Southeast Asian countries. We seek to explain why it has been so difficult, if not impossible, to implement an agreement officially adopted by four Asean countries. Our hypothesis is that countries in Southeast Asia, where China and the United States are embroiled in a geopolitical battle, join forces only when self-interest dictates. This prevents them from collectively seizing the opportunity that this new era in international cooperation presents. Most of all, the treaty attests to the dwindling influence of the United States in Southeast Asia and highlights China's policy of assertiveness and its power of attraction.
Article en ligne https://www.erudit.org/fr/revues/ei/2017-v48-n3-4-ei03574/1044625ar/