Sign@l - Edgard Milhaud, un économiste au Bureau international du travail

Contenu de l'article

Titre

Edgard Milhaud, un économiste au Bureau international du travail

Auteur Marine Dhermy-Mairal
Mir@bel Revue Revue d'histoire des sciences humaines
Numéro no 31, 2017 Faire science
Rubrique/Thématique
Dossier
Page 93-112
Résumé Économie politique, économie sociale, science économique : dans l'entre-deux-guerres, ces différentes dénominations procèdent d'un intense travail de tracé de frontières qui vise à définir la bonne manière de « faire science ». Celle-ci est caractérisée ici par le travail de l'économiste Edgard Milhaud dans le cadre de l'Enquête sur la production qu'il a réalisée au Bureau international du travail entre 1920 et 1925. Cet article propose ainsi de situer cette enquête dans le champ de l'économie politique à partir du travail de démarcation auquel a procédé l'économiste, sur la base d'une mise à distance des idéaux et d'une consolidation du mode d'administration de la preuve. Ce faisant, il s'interroge sur les conditions de possibilité de l'exercice d'une pratique scientifique en contexte administratif et politique.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais Political economy, social economy, economical science: during the Interwar, these different names reveal a boundary-process, which aims at defining the best way of “doing science”. This best way of doing science is characterized by Edgard Milhaud in its Enquiry on Production, which he realized at the International Labour Organisation between 1920 and 1925. This paper intends to determine the place of this enquiry within the field of political economy, and thus examine the conditions of possibility of a scientific practice within an administrative and political setting.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://journals.openedition.org/rhsh/423