Sign@l - Des prémices d'une anthropologie des pratiques mathématiques à la constitution d'un nouveau champ disciplinaire : l'ethnomathématique

Contenu de l'article

Titre

Des prémices d'une anthropologie des pratiques mathématiques à la constitution d'un nouveau champ disciplinaire : l'ethnomathématique

Auteur Eric Vandendriessche, Céline Petit
Mir@bel Revue Revue d'histoire des sciences humaines
Numéro no 31, 2017 Faire science
Rubrique/Thématique
Varia
Page 189-219
Résumé Cet article questionne l'historiographie de l'ethnomathématique telle qu'elle est généralement menée dans les travaux de ce champ, qui désigne aujourd'hui l'étude des variations culturelles des concepts et savoirs mathématiques, et tout particulièrement de ceux élaborés en dehors des domaines savants et institutionnels. Si les textes considérés comme fondateurs de l'ethnomathématique ont été publiés dans les années 1970 et 1980, les prémices d'une anthropologie des mathématiques sont perceptibles dans plusieurs études ethnologiques, mathématiques, ou philosophiques, réalisées à partir du xixe siècle. Néanmoins, la prégnance des théories évolutionnistes et de celle relative à la « pensée prélogique » semble avoir durablement fait obstacle à la reconnaissance d'une rationalité mathématique associée à la réalisation de diverses activités dans des sociétés non-occidentales (de tradition orale en particulier). L'entrée dans la seconde moitié du xxe siècle a marqué à cet égard un tournant épistémologique, favorisant par la suite le développement d'études reconnues comme à l'origine de l'institution de l'ethnomathématique.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais This paper questions the historiography of ethnomathematics as it is generally practiced in this field of research, which currently refers to the study of cultural variations in the uses of mathematical ideas and knowledge, especially those elaborated outside the scope of scholarly and academic activities. If what are generally considered as the founding texts of ethnomathematics were published in the 1970s and 1980s, the emergence of an anthropology of mathematics can be traced back to ethnological, mathematical, and philosophical studies written since the 19th century. However, the prevalence of the evolutionist and “prelogical thought” theories appears to have durably impeded the recognition of a mathematical rationality expressed through various activities in non-Western societies (and particularly in those with an oral tradition). At the turn of the second half of the 20th century, a significant epistemological change occurred on this issue, which prompted the development of studies that are now generally considered to be seminal works in the establishment of ethnomathematics.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://journals.openedition.org/rhsh/458