Sign@l - Un outil de la paix ?

Contenu de l'article

Titre

Un outil de la paix ?

Auteur Serge Reubi
Mir@bel Revue Revue d'histoire des sciences humaines
Numéro no 33, 2018 Après 1918
Rubrique/Thématique
Dossier
Page 187-210
Résumé Née au milieu du XIXe siècle, la photographie aérienne ne rencontre pas un succès significatif avant les années 1910. Au cours de la Première guerre mondiale, elle est mobilisée par les belligérants car elle permet de cartographier rapidement, de dévoiler le camouflage ennemi tout en mesurant l'efficacité du sien et de fixer les traces de phénomènes éphémères. Dans l'immédiat après-guerre, elle est promue au rang d'instrument de nombreuses disciplines des sciences sociales. Employée à des fins cartographiques, pour documenter l'état des choses ou pour déceler des structures cachées, la photographie aérienne scientifique de l'entre-deux-guerres atteste une évidente continuité avec les usages militaires de la guerre. Cette continuité trouve ses racines dans la circulation durable des acteurs entre mondes militaires et savants, dans l'examen des pratiques concrètes de la photographie aérienne et, enfin, dans les intérêts convergents des militaires, des savants et des promoteurs de l'aéronautique commerciale.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais Born in the mid-19th century, aerial photography that has no evident use, can not be touted as a great success before the 1910s. During World War One, however, it is mobilized by the belligerants, as it can be used to map in short time, to unveil the enemy's camouflage and measure the efficiency of one's own, and to fix the traces of transient phenomena. After the war, this observation and control tool is taken over by many disciplines of the social sciences. Used for mapping, documenting, or identifying hidden structures in or on the ground, scientific aerial photography in the interwar years shows a very clear continuity with its military purposes during the war. This continuity is rooted in the mobility of scholars, the everyday uses and practices of aerial photography and the converging interests of military, scholars, and promotors of commercial aviation.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)