Sign@l - Le processus dynamique de l'attractivité touristique d'un territoire par la mise en valeur du patrimoine culturel immatériel : un atout du tourisme créatif au Maroc

Contenu de l'article

Titre

Le processus dynamique de l'attractivité touristique d'un territoire par la mise en valeur du patrimoine culturel immatériel : un atout du tourisme créatif au Maroc

Auteur Fatima Zahra Guertaoui
Mir@bel Revue Maghreb-Machrek
Numéro no 239, 2019/1 Dossier. Le tourisme durable dans les pays d'Afrique du Nord
Page 51-67
Résumé Ces dernières années ont vu au Maroc, comme dans bien d'autres pays, l'explosion de nouveaux modes de tourisme dits « créatifs » ou adossés à une forme de plus en plus prisée de « développement durable ».En effet, le Tourisme Créatif est considéré comme la nouvelle génération de tourisme culturel qui invite les touristes à découvrir la culture locale en participant à des activités artistiques et créatives avec les autochtones (on parle de co-création d'expériences).Nous examinerons cette nouvelle activité à travers le cas pratique d'une association marocaine « le Maroc chez l'habitant » qui souhaite que lors d'un voyage au Maroc, les visiteurs puissent non seulement admirer les paysages et les monuments mais également « rendre visite aux habitants du pays », « partager un moment de leur vie quotidienne » pour appréhender les réalités du pays et surtout « apprendre sur cette autre culture »...Cependant nous nous interrogeons sur l'efficacité de cette nouvelle mise en relation. Certes, cette nouvelle forme de tourisme engendre de nouvelles expériences. Plusieurs questions se posent : dans quelle mesure pouvons-nous considérer cette activité comme l'opportunité de créer une chaine de valeurs pour la destination via une offre de qualité, ainsi que pour le territoire en termes de qualité de vie pour les autochtones et de mise en valeur du patrimoine immatériel pour créer du sens et de la valeur ?Jusqu'à quel point est-il offert aux touristes la possibilité de développer leur potentiel créatif, en étant activement impliqués dans un processus de création connecté à un lieu ou à une culture locale ?
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais The dynamic process of touristic attractiveness of a territory through the valorization of the immaterial cultural heritage: an asset of creative tourism in MoroccoThese last years have witnessed in Morocco, as well as in a good number of other countries, the multiplication of new modes of tourism, called “creative” or leaning back against a form more and more greatly prized by “sustainable development”.In fact, creative tourism is considered as the new generation of cultural tourism which invites tourists to discover local cultures by participating in artistic and creative activities with natives (this is called co-creative experiences).We will examine this new activity through the practical case of a Moroccan association « Le Maroc chez l'habitant » (Morocco in the home of the inhabitant) who aims at offering visitors of Morocco the possibility of not only admiring the landscapes and visiting the monuments, but also paying visits to the inhabitants of the country and sharing moments in their daily life in order to understand the local realities and especially learn about the culture.However, we put into question the efficiency of this new linking relationship. This new form of tourism certainly generates new experiences. Several questions arise : to what extent can we consider this activity as the opportunity to create a value chain for the place of destination via a quality offer, as well as for the territorial locations in terms of quality of life for natives and the valorization and development of intangible heritage in order to make sense and create value ?To what extent are the tourists offered the possibility to develop their creative potential by being actively involved in a process of creation connected with a place or a local culture.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=MACHR_239_0051 (accès réservé)