Sign@l - Les aires protégées du Sahara algérien, entre traditions et enjeux contemporains : perspectives d'écodéveloppement au cœur des parcs culturels du Tassili-Ahaggar (Algérie)

Contenu de l'article

Titre

Les aires protégées du Sahara algérien, entre traditions et enjeux contemporains : perspectives d'écodéveloppement au cœur des parcs culturels du Tassili-Ahaggar (Algérie)

Auteur Cherifa Bensadek
Mir@bel Revue Maghreb-Machrek
Numéro no 239, 2019/1 Dossier. Le tourisme durable dans les pays d'Afrique du Nord
Page 117-139
Résumé Les aires protégées des déserts présentent deux défis : nécessités économiques et contraintes environnementales. De prime abord, inconciliables, au vu des nombreuses pressions, d'origines essentiellement anthropiques, telle la surexploitation des ressources naturelles ou prélèvements excessifs... exacerbant les impacts écologiques actuels.Aussi, la nouvelle stratégie de gouvernance touristique en Algérie, se fonde sur une logique vertueuse entre préservation de la biodiversité et intérêts marchands des espaces protégés. Désormais, les parcs sahariens s'orientent vers une vision prospective de croissance basée sur l'écotourisme. Cette approche soutient un programme actif de développement socio-économique solidaire, engagé au sein de deux parcs culturels du grand Sud algérien : l'Ahaggar et le Tassili n'Ajjer – inscrit en 1982 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO et classé en 1986 réserve de biosphère –. Une démarche fédérant l'ensemble des habitants des parcs autour d'un héritage commun à valoriser et sauvegarder.En somme, il s'agit de proposer une politique d'écodéveloppement au sein desquels les parcs du complexe « Tassili-Ahaggar » deviendraient un modèle à dupliquer. Elle vise à soutenir l'écotourisme sur l'ensemble des aires protégées du Sahara algérien, afin de créer un réseau de destinations axées sur un tourisme alternatif, attractif pour les touristes nationaux et internationaux.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Protected areas of the algerian Sahara, between traditions and contemporary issues: prospects for ecodevelopment in the heart of cultural parks of Tassili-Ahaggar (Algeria)Desert protected areas present two challenges : economic necessities and environmental constraints. At first glance, irreconcilable, given the many pressures, of essentially anthropogenic origins, such as overexploitation of natural resources or excessive abstraction... exacerbating the current ecological impacts.So, the new strategy of tourism governance in Algeria is based on a virtuous logic between preservation of biodiversity and commercial interests of protected areas. From now on, the Saharan parks are moving towards a prospective vision of growth based on ecotourism.This approach supports an active program of socio-economic development, committed in two cultural parks, the most emblematic of southern Algeria : Ahaggar and Tassili n'Ajjer – inscribed in 1982 on the World Heritage List of the UNESCO and listed in 1986 biosphere reserve. An approach initing all the inhabitants of the parks around a common heritage to value and safeguard.In short, it is about proposing an ecodevelopment policy in which the Tassili-Ahaggar parks would become a model to duplicate. It aims to support ecotourism on all protected areas of the Algerian Sahara, in order to create a network of destinations focused on alternative tourism, attractive for domestic and international tourists.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=MACHR_239_0117 (accès réservé)