Sign@l - L'empire de la notation (France, XIXe siècle) : Deuxième partie : la fabrique des rôles

Contenu de l'article

Titre

L'empire de la notation (France, XIXe siècle) : Deuxième partie : la fabrique des rôles

Auteur Pierre Karila-Cohen, Jean Le Bihan
Mir@bel Revue Genèses
Numéro no 115, 2019/2 Est-ce bien naturel ?
Rubrique/Thématique
Dossier – Est-ce bien naturel ?
Page 75-100
Résumé Dans ce deuxième volet du triptyque consacré à la notation des fonctionnaires en France au XIXe siècle, il s'agit d'explorer l'économie interne des feuilles de notes. Dans une première partie, les rubriques de ces feuilles sont analysées et l'on constate que les renseignements demandés varient peu d'une branche de l'État à l'autre. Deux hypothèses interprétatives, en partie valables, sont ensuite examinées pour comprendre à quoi servait la notation : la disciplinarisation des agents et la rationalisation de leur gestion. Enfin, on montre que ces feuilles, en indiquant aux fonctionnaires les rôles qu'ils devaient remplir, constituèrent surtout un outil essentiel de l'étatisation dans la France du XIXe siècle.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais In this second installment of the triptych dealing with the evaluation of public officials in France in the nineteenth century, we will explore the internal economy of evaluation sheets. In the first part of the article we analyze the categories of these sheets and note that the information being asked for varies little from one branch of the State to another. We then go on to examine two interpretive hypotheses, both partly valid, in order to understand the purpose of this evaluation: the “disciplinarization” of the agents and the rationalization of their management. Finally, we demonstrate that these sheets, by indicating to civil servants their expected, constituted a vital tool of State-building in nineteenth century France.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=GEN_115_0075 (accès réservé)