Sign@l - Gestion des risques et des crises, entre gouvernance de la sécurité et gouvernance territoriale. Ce que la résilience change (ou pas) en Île-de-France

Contenu de l'article

Titre

Gestion des risques et des crises, entre gouvernance de la sécurité et gouvernance territoriale. Ce que la résilience change (ou pas) en Île-de-France

Auteur Magali Reghezza-Zitt, Ihnji Jon
Mir@bel Revue L'Espace Politique
Numéro no 36, 2019/1
Rubrique/Thématique
Varia 2018
Résumé Cet article questionne la mise en œuvre du référentiel de résilience dans le domaine de la sécurité et de la gestion des risques et des crises en Île-de-France. Il examine la manière dont l'impératif de résilience a été appliqué dans ce champ, à partir des enjeux de gouvernance que la traduction opérationnelle de cette notion soulève. L'article s'appuie sur une démarche qualitative reposant sur des entretiens formels, de l'observation participante et non participante, des échanges informels réguliers avec certains acteurs et l'analyse des documents de littérature grise. Il présente d'abord l'organisation de la gestion des risques et des crises, en soulignant la complexité du système d'acteurs, qui fait écho à la fois au cloisonnement de la gouvernance de la sécurité et à la fragmentation territoriale. Il étudie ensuite la manière dont la résilience a été appropriée par les différents acteurs de terrain en charge de son application dans le champ de la sécurité. Il montre que la résilience n'implique pas forcément un changement de pratique radical, mais qu'elle est une opportunité pour accompagner une réorganisation de la gouvernance des risques et de la sécurité qui interfère avec la recomposition de la gouvernance territoriale engagée depuis plusieurs années.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais This article documents the introduction of ‘resilience' to the French model of risk governance, and examines how this concept has been operationalized in risk and security governance as well as territorial governance in Parisian region. The article is based on qualitative approach, relying on formal interviews, participant and non-participant observation, regular informal exchanges with certain stakeholders and the analysis of gray literature documents (e.g. government reports, policy statements, and other technical reports). It first discusses the structural characteristics of risk governance in Île-de-France, underlining its territorial fragmentation and intricate matrices of actors in different levels of government that further aggravate the complexity of the already fragmented governance model. We then explore how the concept of resilience becomes operationalized in such context, based on our key informant interviews with practitioners in the field. Our investigation has revealed that, while the introduction of resilience does not necessarily imply significant changes in the practices of disaster management, the concept has served a role in reorganization of risk and security governance — via accompanying the restructuring of territorial governance which has been under way for several years. Furthermore, it has been observed that the concept is also of service to pushing through some of the existing political agendas and policy initiatives; this implies that the operationalization of ‘resilience' largely relies on the performativity of the concept that only gets developed by the actual use of practitioners.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://journals.openedition.org/espacepolitique/5463