Sign@l - Vietnam : une géopolitique en mutation au risque d'un dilemme stratégique ?

Contenu de l'article

Titre

Vietnam : une géopolitique en mutation au risque d'un dilemme stratégique ?

Auteur Laurent Gédéon
Mir@bel Revue Moussons : Recherche en Sciences Humaines sur l'Asie du Sud-Est
Numéro no 33, 2019 Recherche en sciences humaines sur l'Asie du Sud-Est
Rubrique/Thématique
Varia
Page 143-173
Résumé La rivalité qui oppose la République populaire de Chine au Vietnam au sujet de la mer de Chine méridionale met en lumière la profonde mutation qu'a connue ce pays sur le plan de ses ambitions régionales comme de ses représentations géopolitiques. Si celles-ci ont été et demeurent fondamentalement structurées par son rapport historique avec la Chine, l'horizon géopolitique de Hanoi s'est maritimisé, s'éloignant de la péninsule indochinoise pour s'orienter vers la mer de Chine méridionale où le Vietnam a fait de la souveraineté des archipels Paracels et Spratleys un enjeu prioritaire. Cette évolution a pour conséquence le renforcement progressif des capacités navales de l'armée vietnamienne et le rapprochement de Hanoi avec d'autres puissances maritimes. Dans ce contexte délicat, le Vietnam tente de conserver un juste milieu entre l'affirmation de ses ambitions et maintien d'une coopération avec la Chine. La position de Hanoi est cependant affectée par la montée progressive des tensions entre les États-Unis et la RPC. En complexifiant le maintien d'une équidistance entre Washington et Pékin, celles-ci rendent plus risqués les choix stratégiques à venir du pays.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Résumé anglais The rivalry between People's Republic of China and Vietnam over the South China Sea highlights the profound changes Vietnam has experienced in its regional ambitions and geopolitical perceptions. These have been and remain fundamentally structured by its historical relationship with China. However, the geopolitical horizon of Hanoi has become maritime, moving away from the Indochinese peninsula towards the South China Sea where Vietnam has made sovereignty of the Paracels and Spratly archipelagos a priority issue. The consequence of this development is the gradual strengthening of naval capabilities of the Vietnamese army as well as the rapprochement of Hanoi with other maritime powers. In this sensitive context, Vietnam tries to maintain a proper balance between its regional ambitions and maintenance of cooperation with China. Hanoi's position is however affected by the gradual rise of tensions between United States and the PRC. These complicate the maintenance of equidistance between Washington and Beijing and make the future strategic choices of the country more risky.
Source : Éditeur (via OpenEdition Journals)
Article en ligne http://journals.openedition.org/moussons/5052