Sign@l - D'une politique de défamilialisation à des pratiques de refamilialisation : les ressources des jeunes saisies par la Garantie jeunes

Contenu de l'article

Titre

D'une politique de défamilialisation à des pratiques de refamilialisation : les ressources des jeunes saisies par la Garantie jeunes

Auteur Julie Couronné, Marie Loison-Leruste, François Sarfati
Mir@bel Revue Revue française des Affaires sociales
Numéro no 2, avril-juin 2019 Un regard renouvelé sur les ressources des jeunes : ressources matérielles, soutien, accès  aux  capacités
Rubrique/Thématique
L'État-providence et les jeunes : vers une plus grande individualisation des politiques de jeunesse ?
Page 79-96
Résumé À partir d'une enquête ethnographique menée dans trois missions locales, cet article analyse les représentations et les usages de l'allocation mensuelle versée dans le cadre de la Garantie jeunes. Il s'agit d'un dispositif d'insertion sociale et professionnelle à destination des « jeunes Neets vulnérables ». Le propos porte à la fois sur les positions et sur les pratiques des acteur·trices, qu'il s'agisse des professionnel·les (conseiller·es d'insertion et directions de mission locale) ou des destinataires.La Garantie jeunes relève du principe d'activation et les ressources économiques versées dans son cadre sont un encouragement à la mise en action des destinataires. L'article met en évidence une tension entre défamilialisation et refamilialisation qui caractérise l'usage que font les jeunes de l'allocation. Alors que ce dispositif est construit sur le principe de la défamilialisation de l'aide sociale, son appropriation par les jeunes révèle au contraire un usage familial très fort, dévoilant ainsi des « transferts familiaux inversés ». Néanmoins, l'allocation qu'ils et elles perçoivent à titre individuel, les conforte aussi comme individus. Individus en capacité de contribuer au collectif familial.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Based on an ethnographic survey conducted in three local programmes, this article analyses the representations and uses of the monthly allowance paid under the Youth Guarantee. This is a social and professional integration scheme for “vulnerable young NEETs”. The aim is to examine both the positions and practices of the actors, whether they are professionals (integration counsellors and local project managers) or recipients.The Youth Guarantee refers to the idea of activation and the economic resources paid are an incentive for the recipients to take action. The article highlights a tension between defamilialization and refamilialization that characterizes young people's use of the allowance. While this system is based on the principle of defamilialisation of social assistance, its appropriation by young people reveals on the contrary a very strong family use, thus revealing “reverse family transfers”. Nevertheless, the allowance they receive as individuals also supports them as individuals who are able to contribute to the family group.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RFAS_192_0079 (accès réservé)