Sign@l - Circulations transnationales et transformations de l'engagement : Les militants palestiniens dans l'espace syro-libanais

Contenu de l'article

Titre

Circulations transnationales et transformations de l'engagement : Les militants palestiniens dans l'espace syro-libanais

Auteur Valentina Napolitano
Mir@bel Revue Revue internationale de politique comparée
Numéro vol. 25, no 1, 2018 Dossier : Liban, Syrie. Circulations et réactivations des réseaux militants en guerre (2011-2018)
Page 105-128
Résumé Comment les circulations transnationales affectent les parcours, les représentations et les formes d'engagements militants ? Dans quelle mesure ces mobilités favorisent l'établissement de réseaux militants transfrontaliers qui peuvent être activés dans des contextes de crise et de migration forcée ? C'est à ces questions que cette contribution souhaite répondre en étudiant, sur une période historique longue remontant aux années 1970, les circulations issues de la communauté des réfugiés palestiniens au sein de l'espace syro-libanais. Celles-ci couvrent à la fois les circulations engendrées par la mobilisation nationale palestinienne, mais aussi des mobilités forcées plus récentes et provoquées par la guerre débutée en Syrie suite aux contestations anti-régime dès mars 2011 et qui a contraint près de 35 000 réfugiés palestiniens, originaires de Syrie, à se réfugier au Liban. Avec des modalités et des intensités différentes selon les époques et les contextes politiques, la circulation des militants favorise le transfert d'idées et de savoir-faires, constitue parfois le seul moyen de poursuivre une mobilisation devenue impossible au sein du pays de résidence. La mise en place de réseaux transfrontaliers engendre, en outre, une capacité accrue de reconversion et de transformation du militantisme, elle facilite la recomposition de la vie des militants en contexte d'exil.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Transnational circulations and the transformation of activism
How do transnational circulations affect the paths taken by activists, along with their representations and forms of activism? How do these mobilities favor the establishment of transnational activist networks that can be mobilized in contexts of crisis and forced migration? These are the main questions that this paper would like to answer by studying the circulation of Palestinian refugees in the Syrian-Lebanese area during a long historical period going back to the 1970s. This period covers both the circulations resulting from the Palestinian national mobilization, and the recently forced mobilities provoked by the conflict that broke out in Syria as a consequence of the anti-regime protests of March 2011. Since then, nearly 35,000 Palestinian refugees from Syria have sought shelter in Lebanon. In different ways and to different extents, depending on the periods and political contexts, activists' circulations have enabled a transfer of ideas and skills, and have allowed them to continue their mobilization when it became impossible in their country of residence. The creation of transnational networks has also converted and transformed their activism, leading to the reorganization of activists' life in exile.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=RIPC_251_0105 (accès réservé)