Sign@l - Les déterminants de la politique de provisionnement des prêts accordés par les Banques Multilatérales de Développement

Contenu de l'article

Titre

Les déterminants de la politique de provisionnement des prêts accordés par les Banques Multilatérales de Développement

Auteur Jean-François Casta, Marc-Arthur Diaye
Mir@bel Revue Gestion 2000
Numéro Volume 36, 2019/6
Page 101-123
Résumé Cet article étudie empiriquement les déterminants du provisionnement des prêts accordés par les banques multilatérales de développement (BMDs), qui financent les économies en développement en levant des fonds sur les marchés financiers. Cette étude vise à expliquer leurs choix comptables, dans le contexte du référentiel IFRS, par des théories concurrentes (signaling, gestion du résultat et gestion des fonds propres). Notre échantillon comprend les 21 BMDs les plus importantes. Les données proviennent de Bankscope. La méthodologie repose sur une régression linéaire en données de panel, à effets fixes, sur 2013-2017. Il apparaît que le stock de provisions (Loan Loss Reserves) est significativement lié au niveau des prêts en souffrance (Impaired Loans), mais également à la qualité de la notation financière de la banque. Les BMDs les moins bien notées constitueraient des provisions plus importantes afin d'envoyer un signal de conservatisme au marché obligataire.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais This paper examines the determinants of loan loss provisioning by multilateral development banks (MDBs). These entities provide financing for developing countries by raising funds on the capital markets. The objective of the paper is to explain the motivation of MDBs' management in the choice of their financial reporting methods in the context of IFRS standards (signaling, income smoothing, capital management). The empirical survey is based on a sample of 21 MDBs, including the largest and more visible institutions Data were obtained from the Bankscope database and from data published in banks' annual reports. The methodology is based on a linear regression using panel data with fixed effects on the 2013-2017 period. We conclude that the stock of provisions (or loan loss reserves) is significantly related to the level of impaired loans, but also to the credit rating assigned to the bank. MDBs with low ratings tend to constitute large loan loss reserves, which can be explained by the willingness of management to signal the conservatism of its financial reporting to the bond market.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=G2000_366_0101 (accès réservé)