Contenu de l'article

Titre Temps, famille, discriminations professionnelles
Auteur Brigitte Grésy
Mir@bel Revue Pouvoirs
Numéro no 173, 2020/2 Les nouveaux féminismes
Page 75-87
Mots-clés (matière)allocation sociale aménagement du temps de travail carrière professionnelle charte code condition féminine congé discrimination sexuelle enfant entreprise famille inégalités parent pénibilité politique familiale politique publique travail féminin
Résumé La prise en compte de l'exercice de la parentalité n'est toujours pas à l'agenda dans les entreprises. Les pères en sont dissuadés tandis que les mères sont sanctionnées. Et le double déplacement n'a pas eu lieu : les femmes sont allées en masse dans le monde du travail mais les hommes n'ont pas investi la sphère privée, et la norme est encore une priorisation professionnelle masculine. Les chiffres sont là pour montrer cet inégal partage des responsabilités familiales et domestiques. Or c'est là la cause essentielle des inégalités structurelles entre les femmes et les hommes, et du sexisme qui leur est associé. Pour remédier à ces problèmes, il faut jouer sur le temps et sur l'implication des pères dans la parentalité tout au long de la vie, en allongeant le congé de paternité et en créant un nouveau droit individuel à la parentalité, pour prendre en compte non seulement les enfants mais aussi les proches avec lesquels les salarié.e.s sont en relation d'interdépendance.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Résumé anglais Considering the exercise of parenting is not yet on the agenda of most businesses. Fathers are discouraged while mothers are penalised. And the expected dual movement has not occurred : women have entered the world of work en masse while men have not invested the private sphere, and masculine professional priority remains the norm. The data illustrates this unequal division of familial and domestic responsibilities. Yet, this is the main cause of structural inequalities between men and women, and of the sexism that accompanies them. To remedy this problem, one must act on time and the implication of men in the exercise of parenting all along their lives, by extending parental leave and creating a new individual right to parenting that involves not only the children but also the relatives with whom employees are in a relation of interdependence.
Source : Éditeur (via Cairn.info)
Article en ligne http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=POUV_173_0075 (accès réservé)